Perturbations du trafic des avions à l'horizon : les vols impactés par la modernisation du contrôle aérien

Le contrôle aérien français va être modernisé à l'horizon 2026 sur l'ensemble du territoire grâce à un nouveau logiciel de gestion de trafic baptisé 4-Flight. Le CRNA (Centre en route de la navigation aérienne) d'île de France entame cette mutation en 2024. Des annulations de vols sont donc à prévoir entre l'aéroport de Toulouse-Blagnac et ceux de Orly et Roissy.

En matière de contrôle aérien, la France ne brille pas par sa modernité. Datant des années 70, le système actuel va être remplacé progressivement par un logiciel plus performant baptisé 4-Flight. 

Un nouvel outil très attendu, mais dont l’arrivée va bouleverser le système aérien français. Et notamment, en 2024, les vols entre Toulouse et Paris. 

Une phase de mise à l'essai 

Ce sont les CRNA (Centre en route de la navigation aérienne) plus communément appelés centre de contrôle régional, qui vont opérer cette mutation. 

Il en existe cinq en France. Brest, Bordeaux, Aix-en-Provence, Reims et Olry.

Après avoir été déployé avec succès dans les CRNA de Reims et d’Aix-en-Provence, 4-Flight va désormais être testé au CRNA d’Athis-Mons près d’Orly, le plus grand de France, qui opère tous les aéroports parisiens.  

" Bien sûr le système 4-Flight a déjà été mis à l'essai. Il a été utilisé en doublon dans le CRNA d'Orly, mais notre priorité est la sécurité. Nous devons donc être en mesure de faire face à d'éventuelles anomalies ou difficultés", explique à France 3 Occitanie un contrôle aérien qui préfère rester anonyme. 

Pendant plusieurs semaines, le nombre d'avions au départ et à l'arrivée des aéroports parisiens va donc être considérablement réduit. 

Selon les chiffres du Cohor (l’association pour la coordination des horaires sur les aéroports français), ce sont 16.500 vols qui vont devoir être supprimés sur la période, dont 4.379 pour la seule compagnie Air France.

" Entre 40 et 50 avions se posent en heure sur les tarmacs de la capitale. Nous allons d'abord réduire à une trentaine le nombre de vols pour tester le nouveau système. Puis il y aura une montée en puissance progressive jusqu'au rythme de croisière habituel", décrypte le contrôleur aérien parisien. 

La navette Blagnac-Orly perturbée

Avec 4-Flight, plus d’avions en circulation pourront être pris en charge, afin d’aboutir à une meilleure fluidité mais aussi pour absorber l'augmentation du trafic aérien mondial. 

Pour l'heure le CRNA de Bordeaux, qui aiguille l'ensemble des aéroports du sud-ouest dont celui de Blagnac, n'est pas encore concerné par ce changement de système de contrôle aérien.

Il le sera à l'horizon 2026. Mais en attendant, des perturbations sont tout de même à prévoir sur les vols qui relient Toulouse à la Capitale.

Le nombre de navettes Air France entre ces deux destinations va être réduit le temps de la phase d'essai. Mais que les passagers se rassurent, il n'y aura pas d'annulation de dernière minute mais plutôt des non-programmations de vol. 

En revanche, d'avantages de perturbations seront à prévoir en 2026 lorsque le CRNA de Bordeaux se dotera à son tour du 4-Flight.