PHOTOGRAPHIE : Le Château d'eau s'offre une seconde jeunesse à l'occasion de ses 50 ans, un an de travaux est prévu

Créée en 1974 par Jean Dieuzaide, la galerie municipale du château d'eau est consacrée à la photographie. Le site Toulousain a fermé ses portes ce 22 avril pour subir des gros travaux de rénovation et d’agrandissement. En attendant, les expositions du cinquantenaire se dérouleront à l'ancien musée de l'affiche.

En 50 ans, la galerie toulousaine du Château d’eau en a vu passer des grands noms de l'image. Cet anniversaire est aussi l'occasion pour la municipalité de lui refaire une beauté et de l'agrandir. Les festivités ne sont pas pour autant annulées.

Un bâtiment fatigué

Il est un des lieux les plus emblématiques de la ville de Toulouse. Posté au pied du pont Neuf, côté rive gauche, Le Château d'eau n'a pourtant plus aussi fière allure qu'il y paraît. Derrière son éternelle élégance, se cachent les affres du temps. Il est aujourd'hui nécessaire d'y remédier. 

"Il n’a subi aucuns travaux depuis sa création par Jean Dieuzaide en 1974", explique, Pierre Esplugas-Labatut, adjoint au maire chargé des musées. "Or, on a découvert des fissures et les façades doivent être rénovées. Nous allons donc en profiter pour embellir les jardins, l'agrandir et le mettre aux normes d'accessibilité". 

Un an de travaux

Depuis le 22 avril, le Château d'eau a fermé ses portes au public pour laisser place aux ouvriers. Les travaux qui devraient durer 1 an sont estimés à 4,2 millions d'Euros : "C'était une des promesses de campagne de Jean-Luc Moudenc en 2020", précise Pierre Esplugas-Labatut. "Ces travaux sont soumis à l'obtention d'un avis favorable du ministre de l'environnement car le site est classé et protégé".

Les premiers coups de pelles devraient intervenir fin 2024 pour une ouverture définitive fin 2025. Un  chantier monumental car pour agrandir l'espace d'exposition, une arche sera ouverte dans une des piles du pont Neuf pour y installer les bureaux. Cela permettra à terme de gagner 30% de surface d'exposition. 

Festivités du cinquantenaire

Pas question pour autant de zapper les célébrations des 50 ans. Pour poursuivre l'activité culturelle, la mairie a joué au jeu des chaises musicales : "Les expositions du Château d'eau auront lieu au MATOU, le musée de l'affiche, qui lui-même a déménagé au musée Paul Dupuy", détaille Pierre Esplugas-Labatut.  

Le moment fort de ce cinquantenaire se déroulera pendant le festival de la photo MAP à partir du 13 septembre 2024 : "Nous allons accueillir une exposition des clichés de Nikos Aliagas et il y aura également une grande rétrospective du travail de Robert Doisneau" sur le site de La Grave", raconte l'élu. 

Enfin le Château et la photographie feront leur entrée aux Abattoirs à l'automne. Le musée d'art contemporain organise un événement dès le 10 octobre 2024 : un regard croisé entre les collections des abattoirs et celles du Château d'eau. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité