PHOTOS. Cinq images choc après l'effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn le 18 novembre 2019

C'est un bien triste anniversaire. Deux ans après l’effondrement du pont suspendu de Mirepoix-sur-Tarn en Haute-Garonne qui a fait deux morts, voici cinq photos qui ont marqué ce drame. Le pont avait cédé sous le poids d’un camion en surcharge.

Le pont de Mirepoix-sur-Tarn était un pont routier suspendu à structure métallique franchissant le Tarn, sur la route départementale 71. Long de 152 mètres, il reliait la commune de Mirepoix-sur-Tarn à celle de Bessières, dans le département de la Haute-Garonne en Occitanie.

Le pont suspendu de Mirepoix-sur-Tarn, mis en service en 1935 s’est effondré le 18 novembre 2019. L’effondrement du pont avait fait deux morts. Lisa, 15 ans, qui franchissait le pont en voiture avec sa maman et Damien Calvel, le chauffeur du poids lourd. L’ouvrage était limité à 19 tonnes, alors que le convoi qui s’était engagé sur le pont suspendu pesait près de 50 tonnes.

Deux ans après ce drame, on vous propose cinq photos qui ont marqué cette catastrophe.

Le pont suspendu s'est effondré vers 8h00 le lundi 18 novembre 2019. Deux personnes sont mortes et plusieurs ont été blessées dans cet accident entraînant la plongée dans l'eau d'une voiture et d'un camion. L'infrastructure sous maîtrise d'ouvrage du conseil départemental de la Haute-Garonne, ne présentait "pas d'anomalie" et "pas de problème de structure" selon ce dernier qui assure le contrôler régulièrement. 

Des plongeurs ont sondé la rivière Tarn à la recherche des victimes

Après l'accident, les plongeurs ont repêché le corps de la victime de 15 ans. Neuf personnes sont tombées à l'eau dont le chauffeur du poids lourd, recherché en fin de journée par les plongeurs.
Une opération rendue difficile par les courants particulièrement forts de la rivière Tarn après une période de crue.

L'accident qui s'est produit ce lundi 18 novembre 2019 et qui a fait deux morts est lié au passage sur le pont d'un camion de 38 tonnes. L'ouvrage est pourtant interdit aux camions de plus de 19 tonnes.

Marche silencieuse

12 jours après la catastrophe, le 30 novembre 2019, une marche silencieuse avec près de 500 personnes a été initié par les enfants de la commune pour rendre hommage à Lisa et Damien, les deux victimes de l'effondrement du pont. 

 

Une opération délicate

Le camion de 38 tonnes qui est tombé dans le Tarn transportait un engin de chantier de type engin de forage. Il aurait coulé à plus de 20 mètres. 22 mois plus tard, le 06 septembre 2021, vers 14 heures, une grue a sortie le camion et sa remorque des eaux du Tarn, à côté des débris du pont de Mirepoix.
 

 

"Cela fait presqu'un an qu'on travaille sur l'extraction du pont, du camion et de la foreuse donc c'est une étape-clé et importante de l'opération", a expliqué David Métais, directeur de la société NGE GC qui coordonne les 3 entreprises chargées des travaux. "L'opération est délicate", poursuit-il. 

 

La difficulté, c'est le site parce qu'on est dans l'eau. Le camion est très endommagé donc il faut qu'on s'assure que nos points d'attache aient la résistance suffisante. Ce sont les deux principales difficultés. Le grutier travaille à l'aveugle : il ne voit pas ce qu'il est en train de faire et ça rend l'opération complexe et unique.

David Métais, directeur de la société NGE GC

 

Un nouveau pont

Un nouveau pont va être construit à Mirepoix. Les études et la construction vont durer entre 5 et 6 ans pour un budget estimé à 10 millions d'euros.

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité