Plus de la moitié des emplois d'Airbus en France sont à Toulouse, ville la plus touchée par les suppressions de postes

Airbus doit préciser ce jeudi son vaste plan de restructuration et les 5 000 suppressions de postes annoncées en France pour faire face à la crise économique liée au coronavirus. L'inquiétude est grande à Toulouse, où le groupe emploie 27 000 personnes. Selon FO, 3 400 postes y seraient supprimés.

Fabrication d'un A350 sur le site Airbus de Colomiers
Fabrication d'un A350 sur le site Airbus de Colomiers © Guillaume Horcajuelo/MaxPPP
C'est le premier employeur privé d'Occitanie et le fer de lance de toute la filière aéronautique dans la région. Un mastodonte qui génère de nombreux emplois directs ou indirects chez ses sous-traitants mais aussi dans tout le tissu économique local. Dans la tourmente à cause de la crise du coronavirus, Airbus a annoncé mardi un plan de restructuration d'une ampleur inédite. 15 000 postes sont menacés dans le monde, 5 000 en France. Qui sera concerné et sur quel site ? L'avionneur européen doit le préciser ce jeudi mais selon le syndicat FO, 3 400 postes seraient supprimés à Toulouse, ville de France qui compte le plus de sites et où Airbus emploie quelques 27 000 salariés.

 

Plus de la moitié des salariés d'Airbus en France sont à Toulouse

Siège social du groupe, Toulouse est aussi le lieu de production de nombreux avions commerciaux d'Airbus. Outre les chaînes d'assemblage, la ville rose accueille aussi de nombreux services d'ingénierie, de recherche, d'essais en vol. Sans parler des ressources humaines, du service clients ou du service financier...
Au total, Airbus emploie 27 000 personnes en région toulousaine où sont concentrés tous ses sites. C'est plus de la moitié des emplois français de l'avionneur européen, qui comptait 49 000 salariés en France à la fin de l'exercice 2019.
 

L'essentiel sur la branche aviation commerciale

L'essentiel de l'activité toulousaine est concentrée sur les avions commerciaux (A320, A330, A350). Cette branche emploie à elle seule quelques 21 000 personnes. Le détail des sites toulousains du groupe :

Et de très nombreux sous-traitants

Au total, la filière aéronautique et spatiale génère quelques 110 000 emplois en Occitanie. Selon le conseil régional, elle représente 40% de l'emploi industriel régional et compte 1 100 entreprises. Autant d'entreprises qui vont comme Airbus, souffrir de la crise liée au coronavirus. Et qui vont aussi souffrir directement des difficultés d'Airbus.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
airbus économie entreprises coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter