• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pourquoi les agriculteurs manifestent à Toulouse ?

© Fabrice Valery / France 3 Occitanie
© Fabrice Valery / France 3 Occitanie

La réforme européenne des zones agricoles défavorisées est en ligne de mire des agriculteurs qui manifestent à Toulouse. Elle risque de réduire le nombre de communes éligibles aux aides européennes.

Par Laurence Creusot

Les agriculteurs sont à nouveau mobilisés pour exprimer leur opposition à la modification des zones agricoles défavorisées et demandent à ce qu'une discussion soit engagée avec le ministre de l'Agriculture.


La réforme des ZAD zones agricoles défavorisées


Pour bénéficier de l’ICHN, les agriculteurs doivent se situer dans une commune classée en zone agricole défavorisée. Dans le cadre d’une révision de la carte, négociée avec Bruxelles, de nouveaux critères, européens (biophysiques) et nationaux (zones humides, déprise agricole, élevage extensif, surfaces peu productives et insularité etc.) ont été mis en place. 

L’ICHN est, en montant, la plus importante aide du deuxième pilier de la PAC. Elle est financée pour 25% par l’État et pour 75% par le FEADER (fonds européen agricole de développement rural – deuxième pilier de la PAC), dans le cadre de programmes régionaux dont la gestion a été confiée depuis 2014 en France aux Conseils Régionaux.

Une centaine d'agriculteurs concernés rien que dans le Tarn et Garonne

La réforme européenne des zones agricoles défavorisées doit entrer en vigueur au printemps. Dans le Tarn-et-Garonne, l'ancienne zone concernait 181 communes et le nouvelle carte n'en conserverait que 82. Selon Édouard Forestié, président des JA en Tarn-et-Garonne, la disparition d'une aide qui tourne "en moyenne à 8000 euros" risquerait d'entraîner "beaucoup de faillites".

Plusieurs manifestations à Toulouse et Montauban

Depuis ce matin 7 h 30 quelques 150 agriculteurs de la FDSEA et des JA du Tarn et Garonne perturbent la circulation sur la rocade de Toulouse pour exiger une rencontre avec le ministre de l'Agriculture. Les opérations de filtrage et les manifestations devraient durer toute la journée.

Quelque 250 agriculteurs ont manifesté le 29 janvier à Montauban, bloquant notamment la rocade de la ville, pour protester contre cette carte des futures zones agricoles défavorisées.

Quelques 1.200 agriculteurs, selon les organisateurs, 900 selon la police, ont manifesté
le 24 janvier à Montauban
contre la carte des futures zones agricoles défavorisées dites
simples, éligibles à des aides européennes, en l'occurrence à l'indemnité compensatoire
de handicaps naturels (ICHN).

carte des ZAD 2014 / © ministère de l'agriculture
carte des ZAD 2014 / © ministère de l'agriculture


A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus