Près de Toulouse, une usine classée Seveso va simuler une catastrophe pour tester son plan d'intervention

Ce mardi 12 octobre, un exercice de sécurité civile a lieu sur le site classé Seveso BASF, situé à Boussens au sud-ouest de Toulouse, en Haute-Garonne. L'usine va tester son plan d'intervention avec un exercice de secours et faire retentir son alarme.

Ce mardi 12 octobre 2021, un exercice de sécurité civile va avoir lieu sur le site classé Seveso BASF, situé à Boussens au sud-ouest de Toulouse en Haute-Garonne. L'usine va tester son plan d'intervention avec un exercice de secours sous la houlette de la préfecture. Elle fera retentir son alarme à 9h30.

Sur son site internet, BASF explique qu'elle fabrique des matières premières et des ingrédients naturels pour l'industrie de la cosmétique et de la détergence. Elle contribue aussi à la fabrication de multiples produits comme des lubrifiants, des peintures ou encore des additifs.

Préparation à la gestion de crise

L'usine utilise des produits dangereux pour l'environnement tels que le méthanol ou l'acide chlorhydrique. Elle est donc classée Seveso seuil haut. Dotée d'un PPI (Plan particulier d'intervention) du fait de sa potentielle dangerosité, elle va procéder à un exercice de secours. Objectif : éprouver l'efficacité du PPI qui doit minimiser les risques en cas d'accident industriel.

L'exercice débutera à 9h30 par le déclenchement de la sirène. Surveillé par les services de la préfecture, il permettra de vérifier le bon fonctionnement des procédures d'alerte, de sécurisation du site, la coordination des moyens de secours engagés et de la chaîne de commandement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident pompiers environnement seveso économie industrie