Pyrénées : Climsnow, un service qui accompagne les stations de ski face au réchauffement climatique

Publié le

Climsnow est un outil scientifique résultant de dix ans d'études de Météo-France et l'INRAE. Il permet aux stations de ski de s'adapter aux réchauffement climatique, notamment grâce à ses projections de niveaux d'enneigement. La station de Peyragudes (Haute-Garonne) a déjà recours à ce service.

"On le sait très bien, avec le réchauffement le climatique, l’enneigement va devenir de plus en plus irrégulier dans les stations de ski", explique Jean-Michel Soubeyroux, responsable des études climatiques chez Météo France. Et pour pouvoir s'adapter, les stations peuvent s'appuyer sur de nouveaux outils scientifiques qui leur fournissent des prévisions personnalisées, à un temps donné. 

Une projection sur des dizaines d'années

On retrouve par exemple ClimSnow, qui est un outil basé sur les projections climatiques et prenant en compte les spécificités et équipements locaux. Il permet ainsi de projeter l'état futur du manteau neigeux et les impacts concrets du réchauffement climatique sur les territoires. "On est capable de représenter l’enneigement d’aujourd’hui et on le projette à 20, 30, 40 ans pour voir comment il va évoluer et ce que la station va pouvoir en faire", explique Jean-Michel. 

Il résulte de dix ans de travaux entre Météo-France, l'Inrae et le bureau d'étude Dianeige et se présente sous forme de cartes, avec les différents niveaux d'enneigement. Vert, lorsqu'il est bon, jaune un peu plus irrégulier et orange signifie qu'il est encore plus délicat. 

"Ces cartes permettent d’apporter les informations à la station pour mieux gérer le domaine skiable. Savoir là où il faut renforcer la neige de culture, comment déplacer les arrivées des différentes remontées pour mieux utiliser la neige qu’il y aura en 2040, par exemple", explique le responsable. Car au fil des années, l'enneigement sera plus irrégulier dans les parties basses.

Adapter le domaine skiable

Cet outil, Laurent Garcia, directeur de la station de Peyragudes s'en sert pour adapter son domaine skiable. "Ce qu’on apprend de cette étude, et qui conforte notre perspective, c’est qu’on pourra skier jusque dans les années 2040-50. Mais pour cela, il faut réfléchir à un domaine skiable dont le pied de piste pourrait certainement remonter à 1900m.

Cette adaptation passera, par exemple, par le réaménagement de certains équipements, comme le "télésiège du privilège". Il est l’un des principaux télésiège qui desserre le domaine de Peyragudes et part de 1600m pour atteindre 2200m. Le souci, c'est qu'avec la baisse du niveau d'enneigement et la remontée du pied de piste à 1900m dans les années à venir, il ne sera plus possible de descendre à skis jusqu'au départ du télésiège. 

Crédibiliser les intentions

"Aujourd'hui, on a des retours à ski qui sont tenus grâce aux enneigeurs. On a aussi pour projet d’amplifier les activités hors ski, qui sont surtout l’été pour l’instant, mais qui vont petit à petit cohabiter avec l’hiver", poursuit-il. Un aménagement qui permettra donc de répondre aux nouveaux objectifs de la station."

"Selon les stations, il peut s'agir d'investissement sur 20 ans, voire plus. Elles ont donc besoin de ces informations-là pour se décider et entraîner l’ensemble de la vie économique. L’idée est d’apporter un véritable service pour répondre concrètement à l’adaptation des domaines skiables", complète Jean-Michel Soubeyroux. 

Les données de ClimSnow permet ainsi au directeur de la station d’avoir "une projection qui est comparée à un modèle scientifique et météorologique qui donne de la crédibilité ou pas, à nos intentions."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité