Relaxe du rappeur Freddie Gibbs, arrêté à Toulouse et jugé en Autriche pour agression sexuelle

Interpellé à Toulouse en juin puis extradé en Autriche où il était poursuivi pour agression sexuelle, le rappeur américain a été relaxé ce vendredi faute de preuve. 

Le rappeur Freddie Gibbs a été interpellé à Toulouse, juste avant son concert au Rex.
Le rappeur Freddie Gibbs a été interpellé à Toulouse, juste avant son concert au Rex. © Mike Windle / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le rappeur américain Freddie Gibbs, extradé fin juillet de France vers l'Autriche où il répondait vendredi de l'"agression sexuelle" d'une groupie à Vienne en 2015, a été relaxé au bénéfice du doute.

Le musicien de 34 ans était accusé d'avoir eu un rapport sexuel avec une groupie âgée de 17 ans qui l'avait suivi à son hôtel à l'issue d'un concert à Vienne dans la nuit du 5 au 6 juillet 2015, et qui affirmait avoir été inconsciente au moment des faits.

Freddie Gibbs, qui a toujours clamé son innocence, a contesté avoir eu des rapports consentis ou non avec la jeune fille.
Le rappeur devait répondre d'"agression sexuelle sur une personne sans défense", un délit pour lequel il risquait jusqu'à dix ans d'emprisonnement.

Le tribunal correctionnel de Vienne l'a relaxé vendredi au bénéfice du doute, en l'absence d'élément de preuve venant étayer l'accusation. La plaignante avait porté plainte huit mois après les faits présumés.

Visé par un mandat d'arrêt européen pour "viol", le rappeur avait été arrêté le 2 juin à Toulouse, où il était en tournée. Il avait été extradé vers l'Autriche fin juillet.

En l'absence d'éléments probants, le parquet autrichien avait requalifié mi-août les faits reprochés en "agression sexuelle". Le rappeur avait alors été remis en liberté contre une caution 50.000 euros.

Le parquet avait également rejeté les accusations de viol formulées à l'encontre du musicien par une seconde plaignante, âgée de 16 ans au moment des faits, et qui avait également suivi le chanteur et son garde du corps à l'hôtel.

Gibbs s'est fait connaître pour ses raps sur la vie des rues de sa ville natale de Gary dans l'Indiana (nord des États-Unis), marquée par le déclin de la sidérurgie. Il y évoque notamment des meurtres sur fond de trafic de drogues.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter