• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La rencontre entre le maire de Toulouse et des “gilets jaunes” fait pschitt

© MaxPPP
© MaxPPP

La rencontre qui devait avoir lieu samedi matin entre des "gilets jaunes" et le maire de Toulouse a finalement été annulée, en raison du refus de la mairie que cette rencontre soit "filmée en direct".

Par VA.

 "Un groupe de "gilets jaunes" avait demandé lundi dernier par les réseaux sociaux à me rencontrer, et ce sans poser de conditions. J'avais accepté immédiatement et sans condition", affirme le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc dans un communiqué.
    
"Ces "gilets jaunes" ont ajouté une condition à la rencontre : que celle-ci soit filmée en direct. Ce que nous avons refusé. On ne peut s'écouter et se comprendre, éventuellement aller vers la position de l'autre, lorsqu'on se parle sous l'oeil d'une caméra qui fige souvent les positions",  explique-t-il.
    
"Il n'est pas question de créer un précédent. Devant notre refus de la condition ajoutée par les gilets jaunes, ils ont décidé d'annuler la rencontre. Nous regrettons cette attitude car nous voulons un dialogue vrai et libre, non instrumentalisable", ajoute encore le maire. 
    
Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" le 17 novembre, la ville de Toulouse est en pointe dans la mobilisation, avec samedi 19 janvier un record national de participation avec quelque 10.000 manifestants, selon les chiffres de la préfecture.

C'est devenu une habitude à Toulouse : en fin de manifestation, des échauffourées opposent des manifestants aux forces de l'ordre. Et de nombreux commerces, souvent des agences bancaires et des immobilières, sont endommagés.
    
Voir le reportage de Julie Valin et de Virginie Beaulieu :

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus