Rugby à 7 aux Jeux Olympiques : à Toulouse l'équipe de France rate le coche d'une qualification directe

Colomiers, près de Toulouse, était la capitale du rugby à 7 européen,  samedi 13 et dimanche 14 juillet. 12 nations en lice pour une seule place au tournoi olympique de Tokyo 2020. Malgré le soutien du public enthousiaste, "France 7" a perdu en finale contre l'Angleterre.
Les Bleus se qualifient pour la finale en écartant l'Irlande, 21 à 14.
Les Bleus se qualifient pour la finale en écartant l'Irlande, 21 à 14. © MAXPPP
Le rugby à 7 est un jeu de ballon ovale, qui se joue avec 2 équipes de 7 joueurs, en 2 mi-temps de 7 minutes, et à la fin... C'est l'Angleterre qui gagne !
Colomiers a été préféré à Montpellier, en début d'année, pour organiser ce Tournoi de Qualification Olympique (TQO).
De fait, toutes les conditions étaient réunies pour une qualification directe des Bleus de "France 7" pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 :D'ailleurs les 12 joueurs de France 7 - avec 2 anciens du Stade Toulousain, Sacha Valleau et Pierre-Gilles Lakafia - ont parfaitement assumé leur rôle de favoris, le samedi face à la Hongrie, l'Italie et le Portugal, jusqu'à battre la Géorgie 28 - 0 en quarts de finale le dimanche matin.
 
Rugby à 7 à Colomiers ©France 3
La demi-finale, le dimanche à 15 H contre l'Irlande, a permis aux Bleus de montrer leur vrai visage, avec un choc à haute intensité et une victoire, 21 à 14, au bout d'une rencontre haletante.

Des slogans et des drapeaux

Le soutien du public a joué un rôle prépondérant : habitués du XV mais fascinés par la vitesse et l'intensité du "Seven", Toulousains et Columérins (en majorité) se sont régalés du spectacle.
Les drapeaux tricolores et les slogans "Allez les Bleus" ont ajouté une poussée d'adrénaline dans les actions chaudes, à des joueurs français déjà hyper-motivés par l'enjeu olympique.
L'ambiance est encore montée d'un ton, pour la finale face aux Anglais : dans un stade Bendichou bruyant comme jamais, les rugbymen de Sa Majesté ont confirmé leur parcours sans faute en s'imposant largement 28 à 7. Le puissant et ultra-rapide ailier Daniel Norton a marqué 3 des 4 essais de ce triomphe britannique.
 
La Finale France-Angleterre du TQO de rugby à 7 de Colomiers ©France 3
Désormais les regrets doivent laisser la place à un regain de motivation : "France 7" s'est malgré tout brillamment qualifiée pour l'ultime tournoi de repêchage, qui se disputera en juin 2020. Les "anciens" de l'effectif, qui étaient à Rio en 2016, devront faire profiter leurs coéquipiers de leur expérience, pour être au Top le jour J.

Féminines : le même bourreau

Dans le même temps, l'équipe de France féminine disputait sa place à Tokyo 2020 à Kazan (Russie).
Les Bleues ont réalisé presque exactement le même parcours que leurs homologues masculins, ne s'inclinant qu'en 1/2 finale contre... L'Angleterre (encore !).
 Avec leurs copines du Stade Toulousain, les Blagnacaises ont remporté la "petite finale" pour la 3ème place : elles aussi ont 11 mois pour préparer leur ultime chance de participer aux prochains J.O.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
colomiers rugby rugby sport jeux olympiques