Sable du Sahara, vent fort : qualité de l'air fortement dégradée et pollution aux particules fines qui peuvent avoir des conséquences sur la santé

Un épisode de pollution de l'air touche 5 départements d'Occitanie. Le vent violent sur la région transporte du sable du Sahara qui dégrade l'atmosphère. L'indice de qualité de l'air est de 4 (mauvais).

La qualité de l'air se dégrade dimanche dans cinq départements d'Occitanie, en raison du fort vent de sud, transportant des particules de sable du Sahara, selon un bulletin d'Atmo Occitanie.
L'observatoire Atmo Occitanie, qui publie au quotidien des données sur la qualité de l'air, pointe "une masse d'air chargée de particules désertiques" qui devait particulièrement toucher une zone située au pied des Pyrénées. Le vent violent de ces dernières heures est chargé en poussières de sable en provenance d'Afrique. 

Ces phénomènes naturels entraînent une hausse importante des concentrations de particules fines (PM10), d'où l'alerte de l'ATMO. Dans cinq départements, Haute-Garonne, Gers, Ariège, Pyrénées-Orientales, Hautes-Pyrénées, l'indice de qualité de l'air devrait atteindre  le niveau 4 (mauvais), sur une échelle allant de 1 (bon) à 6 (extrêmement mauvais). 

Des conséquences sur la santé

Les particules fines ont des répercussions sur la santé respiratoire et cardiovasculaire. Il y a des recommandations à suivre pour la population en général, et les personnes les plus vulnérables. Réduire les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe.

Cette pollution aigüe peut avoir des effets immédiats sur la santé, principalement irritatifs : irritations des yeux, du nez et de la gorge, toux, maux de tête, essoufflement, palpitations... Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres aux effets de la pollution et ressentent ces symptômes à la moindre augmentation de concentration de polluants dans l’atmosphère

ATMO Occitanie

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (essoufflement, sifflement, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien, consultez votre médecin ou consultez la permanence Air Santé de votre département. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité