Sébastien Lecornu à Saint-Bertrand-de-Comminges : Nicolas Hulot n'est "pas un homme politique"

Nicolas Hulot n'est pas un "homme politique" et trouvait plus facile de "lancer des alertes" que de "les transformer en politique publique", a déclaré à Saint-Bertrand-de-Comminges samedi le secrétaire d'Etat Sébastien Lecornu, sur la foi de confidences de l'ex-ministre de la Transition écologique.

Le secrétaire d'Etat à la transition écologique Sébastien Lecornu est revenu à Saint-Bertrand-de-Comminges sur la démission de Nicolas Hulot
Le secrétaire d'Etat à la transition écologique Sébastien Lecornu est revenu à Saint-Bertrand-de-Comminges sur la démission de Nicolas Hulot © AFP
En déplacement à Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne), le secrétaire d'Etat à la Transition écologique sébastien Lecornu a rapporté à la presse des propos de Nicolas Hulot, à son retour au ministère mardi, peu après sa démission en direct sur l'antenne de France Inter. 

"C'est une phrase de réflexion sur lui-même qui m'a beaucoup touché", a commenté Sébastien Lecornu, soulignant que le ministre démissionnaire lui aurait alors confié : "on peut arriver avec succès à lancer des alertes, à éveiller les consciences. On peut ne pas arriver à les transformer en politique publique, en transformation concrète".

"Mentalement et intellectuellement, Nicolas Hulot n'était pas préparé" à la vie politique et "je l'ai dit publiquement: il n'a jamais véritablement pris plaisir dans ses fonctions de ministre d'Etat", a poursuivi le secrétaire d'Etat, venu clôturer le forum "The Village".

"Ce n'est pas un homme politique", a-t-il déclaré, "mais qu'est-ce que c'est qu'un homme politique?", s'est-il interrogé.
 
"De toute évidence, c'était une personnalité importante, connue des Français, homme de télévision à la base, éveillé à la question écologique qui s'est essayé à quelques reprises à la politique. C'était la première fois qu'il transformait ça en engagement opérationnel", a ajouté le secrétaire d'Etat.
 
Sébastien Lecornu était venu à  Saint-Bertrand-de-Comminges pour conclure le forum "The Village" qui invite une centaine "de décideurs, entrepreneurs sociaux, créateurs de start-up, artistes et chercheurs" à échanger "sur l'agriculture, l'énergie, le numérique, les territoires, ou la culture".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique écologie environnement société