Sécheresse : 10 gestes du quotidien pour économiser l'eau dans la maison et son jardin

Publié le

La question de l'eau se fait de plus en plus pressante. Les canicules doublées d'un manque de précipitations mettent la totalité du territoire français en crise sur la question de l'eau. Comment moins consommer de cette eau vitale pour la nature ?

Boire, faire la vaisselle, prendre une douche, la consommation d'eau est indispensable à notre quotidien. Mais par temps de crise hydrique, comme c'est le cas partout en France, la question de sa gestion et de sa consommation devient un sujet de préoccupation majeure. En ce début d'août 2022, la situation est préoccupante au point que le gouvernement a mis en place une cellule de crise interministérielle. 

A l'échelle individuelle, tout le monde peut agir. Voici quelques conseils et gestes simples à appliquer chez soi dans sa maison et son jardin.

1- Moins tirer la chasse d'eau

Chaque fois que l'on tire la chasse, on envoie entre 6 et 12 litres d'eau potable dans les égouts. La consommation par foyer de ce poste correspond à plus d'un tiers de la facture. Il est donc important de ne pas négliger la chasse pour faire des économies d'eau. Moins tirer la chasse paraît la solution la plus évidente. Mais il existe plusieurs astuces comme mettre une bouteille dans le réservoir d'eau, ou encore régler la position du flotteur. Il existe sur la toile d'autres astuces plus ou moins efficaces.

2 - Prendre une douche plutôt qu’un bain

Cela paraît évident. Si un bain consomme plus d'eau en moyenne 100 litres, une douche un peu longue (plus de dix minutes) dépasse le bain. Alors oui pour la douche, mais succincte.

3 - Utiliser un pommeau de douche économique

Tout comme l'installation de réducteur de débit. Il existe plusieurs systèmes pour les pommeaux de douche qui ont pour objectif de réduire le débit de l'eau. Une façon d'économiser l'eau. À condition toutefois d'être raisonnable sur la durée de la douche.

4 - Éviter les fuites et les réparer

Se préoccuper des fuites qui peuvent exister sur votre réseau et les faire réparer. Une simple goutte à goutte sur un robinet représente pour 1 goutte toutes les 4 secondes : entre 4 et 5 litres d’eau par jour. Soit plus de 1.500 litres d’eau par an. Fuite, robinetterie, tout doit être en parfait état de marche. Parfois, il s'agit juste d'un joint à changer et sa valeur ne représente que quelques centimes d'euros.

5 - Éviter de laisser couler l’eau inutilement

Ce sont de mauvaises habitudes qu'il faut corriger. Fermer le robinet pendant que l'on se savonne sous la douche, ou quand on se brosse les dents. On l'ouvre juste pour se rincer. C'est tout bête, mais il faut y penser et se corriger.

6- Choisir des appareils électroménagers économes

Parmi les appareils électroménagers que l'on a chez soi notamment. Les quantités d'eau utilisées sont indiquées dans la liste des détails techniques de chaque appareil. La mention A+++ est signe d'appareil éco-responsable. La consommation d'eau pour les machines à laver ou les lave-vaisselle y est mentionnée.

7- Arroser avec parcimonie

Des restrictions pour l'arrosage sont en cours. Afin de réduire les effets de l'évaporation, il est interdit d'arroser entre 8h et 20h. Inutile de laisser couler l'eau pendant des heures. Il s'agit d'aider les plantes à résister à la chaleur, vous ne pourrez pas compenser le déficit en pluie de la saison.

8 - Utiliser des toilettes sèches

Cela ne convient qu'aux puristes. Impossible à mettre en place quand on habite en appartement. Tous les refuges de montagne en sont équipés. C'est écolo, il n'y a pas d'utilisation d'eau.

9- Utiliser l'eau de pluie

Pour le jardin ou pour le balcon, l'installation d'un récupérateur d'eau est une bonne solution. Plutôt que d'utiliser l'eau potable du réseau, vous pourrez pour vos tomates utiliser celle accumulée lors des dernières précipitations.

10- S'éduquer à moins consommer

C'est la solution la plus facile à mettre en place. Il faut changer nos habitudes. Mais quand on sait que le 5 août en France plus de 100 communes ne sont plus approvisionnées en eau potable. Qu'il en va de la survie de la biodiversité dans les campagnes et dans les ruisseaux. Faire un petit effort n'est pas grand chose si tout le monde s'y met.

Cela représente des milliers de m3 d'eau.