Sécheresse : la Haute-Garonne reste en alerte renforcée et l'usage de l'eau restreint

Publié le
Écrit par Louis Perin .

La Haute-Garonne doit poursuivre ses efforts en matière de restrictions de l'usage de l'eau. Le département reste en alerte renforcée, les prélèvements dans les cours d'eau et les nappes sont réduits avec un objectif : tenir jusqu'aux pluies d'automne.

Avec un déficit de 75% des précipitations pendant les mois de juillet et août en Garonne médiane, le département de la Haute-Garonne prolonge les mesures de restrictions d'eau à compter du jeudi 8 septembre 2022. L'alerte renforcée est maintenue afin de "tenir jusqu'aux pluies d'automne", selon la préfecture. 

Le réseau d'eau potable

L’ensemble du département est toujours en alerte renforcée et les mesures en vigueur depuis le 9 août 2022 restent inchangées.

  • Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles est interdit, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires - alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les services intervenant au titre de la sécurité publique (pompiers, police, etc.).
  • Le remplissage des piscines privées est interdit. La mise à niveau diurne des piscines privées est interdite. La vidange des piscines publiques est soumise à autorisation.
  • L’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, terrains de sport est interdit. L’arrosage des jardins potagers est interdit de 8h00 à 20h00.
  • Les fontaines publiques en circuit ouvert devront être fermées, excepté celles délivrant de l’eau potable .
  • Le lavage des voiries est interdit sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques.
  • Les activités industrielles et commerciales devront limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau. Le registre de prélèvement devra être rempli hebdomadairement.
  • Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel, quelle que soit leur surface, est interdit.

Une exception, la commune de Saliès-du-Salat qui conserve son statut de crise. Il n'y a pour le moment pas de risque de coupures d'eau, selon la préfecture. 

Prélèvements d'eau

Concernant les prélèvements directs en cours d’eau et leur nappe d’accompagnement (hors eau potable) :

L’Hers-Mort, jusqu'ici préservé des restrictions, est dorénavant soumis à une fenêtre de prélèvements de 2 jours par semaine. C'est une conséquence du niveau très bas de la retenue de la Ganguise. 

Interdiction totale : Bassin du Volp, Bassin du Salat, le Tescou non réalimenté, tous les petits cours d’eau non réalimentés non instrumentés, rivières connectées au canal de la Neste et aux canaux dérivés.

Restriction de prélèvement de 3,5 jours par semaine : Garonne amont Portet, Garonne amont Valentine, Le Tarn, L'Ariège réalimentée, rivière Hers vif

Restriction de prélèvement de 2 jours par semaine : Garonne nord et canal latéral, Le Tarn dans le département de la Haute-Garonne, L'Ariège réalimentée, de son entrée dans le département jusqu’à sa confluence avec la Garonne, L’Hers-Mort.

Le prolongement de ces mesures intervient au moment où Météo France annonce une nouvelle vague de chaleur pour la semaine prochaine. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité