La synagogue de Toulouse reçoit une lettre avec de la poudre blanche et une référence à Merah

Les pompiers positionnés devant la synagogue / © K. Pellat / France 3
Les pompiers positionnés devant la synagogue / © K. Pellat / France 3

INFO FRANCE 3 - Le quartier de la rue Riquet à Toulouse a été bouclé ce vendredi après-midi après la réception par l'Espace du Judaïsme d'une enveloppe avec de la poudre blanche et une inscription en référence à Mohammed Merah. 

Par Fabrice Valery

Le personnel de l'Espace du Judaïsme de Toulouse a donné l'alerte en fin de matinée lorsqu'à l'ouverture du courrier, il a découvert une enveloppe contenant de la poudre blanche et l'inscription "en souvenir de Mohammed", référence à Mohamed Merah, qui a tué 7 personnes en 2012 à Toulouse et Montauban dont 3 enfants juifs et un rabbin. 

"Le personnel est confiné à l'intérieur, a confirmé vers 17 heures à France 3 Franck Touboul, le président du CRIF Midi-Pyrénées. Nous savons qu'il n'y a rien de radioactif mais nous attendons les analyses de cette poudre blanche par les services de la police scientifique". 

A 17h30, neuf personnes étaient toujours confinées à l'intérieur. Plusieurs suspicions avaient déjà été écartées notamment l'Anthrax. Finalement, le dispositif a été levé un peu avant 18 heures, tout risque bactériologique étant écarté. Une enquête devra tout de même déterminer l'origine de cet envoi. Le produit a été saisi. Il pourrait s'agir de stupéfiants. 

Le quartier, près du canal du Midi, avait été bouclé par la police. Selon un habitant de la rue Riquet, fermée à la circulation, la police avait demandé aux riverains de rester chez eux et de s'éloigner des fenêtres. 
La rue Riquet a été bouclée / © K. Pellat / France 3
La rue Riquet a été bouclée / © K. Pellat / France 3

 

Sur le même sujet

Sète (34) : les Assises de la mer et la visite du ministre de l'Agriculture

Les + Lus