Tisséo : vers un tarif en fonction des revenus pour les jeunes et les seniors ?

Suite aux préconisations de la Chambre régionale des Comptes, la société de transports en communs de la région toulousaine, Tisséo, étudie la possibilité d'instaurer des tarifs de transport en commun en fonction des revenus. Les syndicats étudiants protestent.

"Tisséo, le réseau le plus généreux de France" selon Jean-Michel Lattes
"Tisséo, le réseau le plus généreux de France" selon Jean-Michel Lattes © MaxPPP
C'est le rapport de 2012 de la Chambre régionale des comptes qui estime que Tisséo devrait appliquer une "tarification sociale", c'est à dire une tarification en fonction des revenus des usagers ce qui aujourd'hui n'est pas le cas.

"Le réseau de transports le plus généreux de France"
Aujourd'hui, les jeunes de moins de 26 ans s'acquittent d'un tarif mensuel de 10 euros contre un tarif normal de 46,80 euros.
Les plus de 65 ans bénéficient de la gratuité totale quel que soit leurs revenus.
Au total, si l'on ajoute les demandeurs d'emplois, les moins de 4 ans, les invalides, les bénéficiaires du RSA, etc, c'est le tiers des usagers qui ne paie pas le transport en commun sur le réseau Tisséo. Ce qui fait dire à Jean-Michel lattes, Président du Syndicat Mixte des transports en commun Tisséo, adjoint au maire de Toulouse et vice-président de Toulouse-Métropole que "le réseau de transport de Tisséo est le plus généreux de France".

Une étude lancée par Tisséo propose d'instituer un tarif en fonction des revenus pour les jeunes et les seniors. une décision devrait être prise dès la fin de l'année 2015.

L'UNEF proteste
Le puissant syndicat étudiant s'oppose à cet éventuel changement de tarif . Ses représentants souhaitent rencontrer Jean-Michel Lattes tout en menaçant d'exprimer dans la rue ou ailleurs leur mécontentement.
Ils reprochent au tarif en fonction des revenus de ne prendre en compte que le revenu des parents et non le revenu de l'étudiant lui-même.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter