• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : 15 et 13 ans de prison pour des parents après la mort de leur fillette de 30 mois

La petite fille était morte à l'hôpital Purpan de Toulouse en avril 2015, victime de violences répétées. Ces parents ont été lourdement condamnés par la Cour d'assises de la Haute-Garonne. 

Par Fabrice Valery

Le calvaire de la petite Teeyah, morte à deux ans et demi en avril 2015, a hanté cette semaine la Cour d'assises de la Haute-Garonne à Toulouse. Mercredi soir, ses parents ont été condamnés à 15 ans de réclusion criminelle pour sa mère, à 13 ans pour son père adoptif.

Leurs avocats avaient pourtant plaidé l'acquittement dans cette affaire de violences ayant entraîné la mort de cet enfant, âgé de 30 mois. Brûlures, bras fracturé, divers traumatismes... Les parents se sont rejetés les responsabilités mais la justice a retenu le fait que les violences étaient répétées et qu'ils ne pouvaient ignorer l'un comme l'autre l'état de l'enfant.

L'avocate générale a requis 18 et 20 ans de prison. Le jury a infligé des peines plus faibles que ces réquisitions.

Les services sociaux de la Haute-Garonne avait placé l'enfant dans une famille d'accueil avant de la restituer à la mère mais le parquet de Toulouse avait indiqué en 2015 que ce placement s'était opéré en raison du très jeune âge de la maman et que la réintégration dans la famille s'était faite après des "évaluations positives".  

Sur le même sujet

Une cinquantaine de jeunes "gilets jaunes" sur l'A9 à Nîmes

Les + Lus