Toulouse : 3 ans d'arrêt pour le tramway reliant le centre-ville à l'aéroport

Il ne sera plus possible de rejoindre l'aéroport de Toulouse-Blagnac en tramway à partir de l'été prochain. La ligne T2 sera arrêtée pendant trois ans pour laisser place à la future ligne express. Des milliers de voyageurs devraient être impactés.

La ligne T2 du tramway toulousain sera arrêtée à partir de l'été prochain pour 3 ans entre Ancely et Toulouse-Blagnac, le temps de réaliser les travaux pour la future ligne express en direction de l'aéroport. Des milliers d'usagers devraient être impactés. 

Des perturbations à prévoir

A partir de l'été prochain, les utilisateurs de la ligne T2 du tramway toulousain, qui se rendent vers la zone aéroportuaire vont donc devoir changer leurs habitudes jusqu'en 2026. Il faudra prendre la voiture ou emprunter la navette aéroport.

Des milliers d'usagers vont être impactés. Mais Tisséo s'engage "à mettre en place une ligne de bus de substitution, le temps du chantier."

Plan global de mobilité

La mise hors service de la ligne de tramway s’inscrit dans le cadre du projet de mobilité voté par Tisséo en 2017. Il prévoit la création de la nouvelle ligne de métro, la ligne C, entre Colomiers et Labège, et la connexion de la ligne B au sud-est de Toulouse. Cette connexion se fera via la future station Jean Maga-Blagnac (ligne C) et le terminus partiel du tramway d'Odyssud qui verront le jour à la fin des travaux.

La création de ce terminus partiel sur la ligne T1 a débuté l’hiver dernier et avait déjà nécessité l’arrêt du tramway pendant plusieurs semaines à l’été 2022. 

Le plan actuel des transports métro et tramway est donc amené à évoluer d'ici quelques années.

Ligne aéroport express

A terme, la ligne de tramway T2 doit être transformée en "Ligne Aéroport Express" à l'horizon 2026. Cette ligne circulera uniquement entre la station Jean-Maga et l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Elle offrira une meilleure fréquence avec des rames environ toutes les 5 minutes, et permettra selon Tisséo "de rejoindre l’aéroport en seulement 7 minutes depuis Jean Maga".

Reste donc aux Toulousains à prendre leur mal en patience dans les 3 prochaines années.