A Toulouse, l’acte VI des Gilets jaunes dégénère une nouvelle fois

Publié le Mis à jour le

3 jours avant Noël, 2500 "gilets jaunes", selon la préfecture et plusieurs milliers selon notre équipe sur place, ont manifesté pour leur "acte VI" à Toulouse, où de nouveaux affrontements se sont produits avec les forces de l'ordre. 

Quelque 2.500 "gilets jaunes", selon la préfecture, plusieurs milliers selon une équipe de France 3 présente sur place, ont manifesté samedi après-midi à Toulouse.

Une mobilisation qui reste très significative comparée aux autres villes françaises, à trois jours de Noël, en plein rush des derniers achats. 

Cette manifestation a été marqué par des heurts avec les forces de l'ordre qui ont été prises à partie avec des projectiles, selon la préfecture.

Voir le reportage de Julie Valin et de Thierry Villeger :
    

18 personnes interpellées


Dix huit personnes ont été interpellées, selon un bilan provisoire établi à 20:00 par la préfecture, pour port d'armes, dont une hache, ou dégradations et violences. La même source précise que trois blessés légers sont à déplorer, dont un membre des forces de l'ordre. Une centaine de "casseurs" auraient par ailleurs été repérés parmi les manifestants.

En fin d'après-midi, un hélicoptère survolait toujours le centre-ville et des CRS étaient déployés autour de la place du Capitole, ainsi qu'à Jean-Jaurès où des barricades ont été érigées avec du matériel de chantier et des poubelles enflammées.

Au total, beaucoup de grenades lacrymogènes ont été tirées en plusieurs endroits de Toulouse, notamment boulevard Lazare Carnot, allées Jean-Jaurès et place du Capitole. La police a également fait usage à plusieurs reprises de canons à eau. Au bilan provisoire des dégradations : la station de métro Jean Jaurès, qui a dû être fermée, des vitrines, quelques caméras de surveillance municipales, des abribus, du mobilier urbain ou encore une armoire électrique :

De nombreux commerces ont baissé leur rideau au passage des manifestants. Tandis que le réseau de bus et de métro était fortement perturbé. Dans la soirée, le métro fonctionnait de nouveau normalement, à l'exception de la station Jean Jaurès.

Jusque vers 20:000 heures, des petits groupes de manifestants très mobiles continuaient à jouer au chat et à la souris avec les forces de l'ordre :

Peu après 20/00 heures, le calme semblait toutefois revenu après la dispersion des derniers manifestants.

Toulouse a connu avec Bordeaux la plus forte mobilisation de "gilets jaunes" pour cet acte VI


Le 15 décembre,4.500 "gilets jaunes" avaient battu le pavé à Toulouse, en pointe de la mobilisation depuis le début du mouvement il y a plus d'un mois.

Il s'agissait de la plus importante mobilisation de France avec Bordeaux. 

Ce samedi, "l'acte VI" des "gilets jaunes" a globalement peu mobilisé à trois jours de Noël. A Paris, la préfecture de police a dénombré 2.000 manifestants peu avant 16H00.