Toulouse : baisse de l'aide carburant, les files d'attente refont leur apparition à la pompe

Publié le
Écrit par Julie Valin .

A partir du 16 novembre, l'aide exceptionnelle au carburant sera diminuée. Elle passera de 30 à 10 centimes par litre. Conséquence immédiate, les automobilistes se précipitent dans les stations services pour faire le plein.

À partir de ce mercredi, la prime carburant sera diminuée. Le coup de pouce exceptionnel de l'État de 30 centimes par litre d'essence sera ramené à 10 centimes. Même chose pour les stations TotalEnergies qui accordaient jusqu'ici une remise de 20 centimes par litre. Désormais la remise dans ces stations ne sera plus que de 10 centimes et ce à compter de ce lundi.

Conséquence : depuis quelques jours, les automobilistes se ruent dans les stations-services pour faire un dernier plein économique. 

45 minutes d'attente

Ce dimanche, les queues à la pompe ont refait leur apparition. Dans une station essence TotalEnergies située le long du périphérique toulousain, les automobilistes doivent patienter 45 minutes avant de se servir. Face à cet afflux, les pompes se vident rapidement. La pénurie est de retour. "Dans tout Toulouse, il n'y a pas d'essence" constate une jeune femme. "C'est la troisième station que je fais, et il n'y a plus de diesel" râle un automobiliste au volant de sa voiture. 

Un litre d'essence à plus de 2 euros

Dés mercredi, le prix du litre d'essence devrait repasser au dessus des 2 euros.

Les automobilistes veulent donc économiser quelques centimes avant la fin de la ristourne. "Promo ou pas promo, on n'a pas le choix. On est obligé pour aller travailler donc on subit" se résigne un homme coincé dans la file de voitures. 

À partir du 16 novembre et jusqu'au 31 décembre 2022, l’aide sera maintenue à hauteur de 10 centimes d’euros par litre. Le gouvernement dit réfléchir à une prochaine prime exceptionnelle à compter du 1er janvier 2023 mais sans en préciser le montant.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité