A Toulouse, la communauté vénézuélienne suit de près les événements politiques de son pays

Les 150 vénézuéliens de la région suivent avec une attention toute particulière les évènements politiques qui secouent leur pays d'origine. Ce dimanche, de violentes manifestations ont éclaté le jour du vote pour l'assemblée constituante. Les ressortissants sont inquiets pour leurs proches.

Les 150 vénézuéliens de la région suivent avec une attention toute particulière les événements politiques qui secouent leur pays.
Les 150 vénézuéliens de la région suivent avec une attention toute particulière les événements politiques qui secouent leur pays. © F3 Occitanie
Sur le marché Victor Hugo, le stand de vente de produits latino-américains est souvent visité par les ressortissants vénézuéliens. Ils s'y retrouvent le dimanche pour échanger sur la situation de plus en plus préoccupante de leur pays.

Un vote sous tension


Aujourd'hui est un jour particulier : les Vénézueliens doivent voter pour désigner une assemblée constituante, qui va obtenir les pleins-pouvoirs. Les opposants au régime de Nicolas Maduro n'en veulent pas, ce qui accentue les tensions. Déjà 112 personnes seraient mortes lors des affrontements entre armée et manifestants. Encore deux opposants ont été tués par balle, rien que ce dimanche. 

Ces évènements sont suivi de près par les ressortissants vénézuéliens installés à Toulouse. Elisabeth Porras est très inquiète pour une de ses amies, qui vit à Caracas. Par téléphone, elles échangent sur les conditions de vie au milieu des manifestations quotidiennes.

Le reportage d'Emmanuel Wat et d'Eric Foissac

durée de la vidéo: 01 min 44
A Toulouse, la communauté vénézuélienne suit de près les événements politiques de son pays


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique international