• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : des jeunes de bagatelle réclament du travail sur le chantier d'un futur centre commercial

Le chantier de l'hippodrome de Toulouse a démarré fin novembre. / © Xavier Marchand/France 3 Midi-Pyrénées
Le chantier de l'hippodrome de Toulouse a démarré fin novembre. / © Xavier Marchand/France 3 Midi-Pyrénées

Plusieurs jeunes du quartier de Bagatelle à Toulouse sont venus déposer leurs C.V. mercredi après-midi, sur le chantier du futur centre commercial "L'hippodrome de Toulouse". Ils regrettent qu'on fasse appel à de la main-d'oeuvre extérieure et réclament leur part du gâteau. 

Par Marie Martin

Ils ont des formations de maçon, d'électricien ou de peintre et cherchent un emploi...
Des jeunes du quartier de Bagatellel sont venus faire acte de candidature mercredi après-midi sur le chantier de la future zone commerciale "L'hippodrome de Toulouse". Celui-ci se trouve aux portes de leur quartier et ils aimeraient bien y travailler. Plutôt que le blocage du chantier, ils ont choisi le dialogue, avec les représentants du BTP et des élus locaux. 
En début de semaine déjà, ces jeunes - entre 18 et 35 ans - avaient interpellé les automobilistes pour dénoncer le recours à de la main-d'oeuvre extérieure quand dans le même temps, le chômage frappe durement leur génération. 
Mercredi, ils sont donc venus déposer leurs C.V. aux responsables du chantier, dans l'espoir que ceux-ci transmettent leurs candidatures au décideur, le groupe Fulton.


Voir ici le reportage de François Ollier et Xavier Marchand de France 3 Midi-Pyrénées : 

Jeunes du Mirail à la recherche d'emplois



Le projet "L'hippodrome de Toulouse"

«L'Hippodrome de Toulouse», c'est un centre commercial high-tech sur 30 000 m2 de terrain. De grandes enseignes se sont déjà positionnées sur le projet. Des hôtels sont également prévus, ainsi qu'un jardin "central", s'étendant "sur toutes les limites du projet". 
Un parking de 589 places sera construit sous la zone. 
La livraison de l'ensemble est prévue fin 2016. 

Sur le même sujet

Aude : l'ancienne boulangerie de Salles-d'Aude est devenue un repère à rats

Les + Lus