Toulouse : des orages attendus après une nouvelle nuit plus chaude que la normale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lauriane Nembrot avec AFP

Après une nuit chaude et des températures élevées, le département de Haute-Garonne reste en vigilance orange canicule. Selon Météo France, c’est le dernier jour de l’épisode caniculaire du mois d’août. Des orages sont attendus en début d’après-midi.

Comme la nuit de jeudi à vendredi, la nuit dernière a été particulièrement chaude à Toulouse. “Les températures minimales s'échelonnent entre 16 et 22°C avec localement quelques minimales encore plus chaudes avec 23/24°C”, rapporte Météo France ce samedi. 

Si l’épisode caniculaire est “d’intensité moindre que ceux de juin et juillet”, il a aussi été “plus durable”, annonce Météo France ce samedi. Toujours selon l’institut national, ce samedi devrait être le “dernier jour de l'épisode caniculaire particulièrement marqué sur l’ouest et le sud-ouest du pays”.

Maintien de la vigilance orange canicule 

En Occitanie ce samedi, les départements de la Haute-Garonne, du Tarn, du Lot, du Tarn-et-Garonne, du Gers sont en vigilance orange canicule. Au total, 18 départements sont en vigilance orange dans l'Hexagone.

Selon les estimations de Météo France, cet épisode caniculaire devrait prendre fin dimanche. 

Le risque d’orages face aux incendies 

La vigilance jaune orage est également en vigueur sur toute la moitié sud ouest du territoire, jusqu’en Corse. Météo France annonce l'arrivée en soirée d'orages et de pluies par l'ouest. 

L'impact des orages sur les incendies toujours en cours dans plusieurs départements reste toutefois difficile à prévoir. Le risque de fortes rafales qui peuvent être problématiques pour les pompiers est notamment à prendre en compte. Les orages "vont tomber sur sols très secs, avec des risques de ruissellements assez importants" qui ne permettent pas d'absorber l'eau et augmentent les risques d'inondations "et des risques de grêlons", a mis en garde Claire Chanal, prévisionniste, lors d'un point presse vendredi soir.

En France, trois fois plus d'hectares ont brûlé que la moyenne annuelle des dix dernières années, et l'année est record dans l'Union européenne depuis le début des relevés en 2006.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité