Toulouse : deux femmes agressées et frappées par un chauffard ivre, déjà condamné pour meurtre et armé d'une machette

Vendredi 4 juin dernier à Toulouse, deux femmes ont été agressées par un homme de 46 ans. Ce chauffard ivre, déjà condamné pour meurtre, est revenu armé d'une machette, avec laquelle il les a menacées. Des policiers de la compagnie départementale d'intervention (CDI) ont interpellé l'agresseur.

Les policiers de la compagnie départementale d'intervention (CDI) ont interpellé l'agresseur (photo d'illustration).
Les policiers de la compagnie départementale d'intervention (CDI) ont interpellé l'agresseur (photo d'illustration). © MaxPPP

Des policiers de la compagnie départementale d'intervention (CDI) ont mis fin, vendredi dernier vers 22h15, à une véritable "équipée sauvage".

Ce soir-là, dans le quartier de Bagatelle, deux jeunes femmes ont été agressées par un homme de 46 ans passablemment énervé : il a d'abord agressé et frappé la première parce qu'il trouvait qu'elle était passée, sur son scooter, trop près de sa voiture. En fait, il semble plutôt que c'est lui qui a failli lui rentrer dedans, ce qu'elle ne s'était pas privée de lui reprocher.

La deuxième jeune femme, témoin de l'agression et qui a voulu intervenir, a également été frappée. Non content de ces voies de fait, l'homme est retourné à sa voiture, s'est saisi d'une machette et est revenu à la charge pour les en menacer tout en les invectivant.

Une collection d'infractions

Quelques minutes plus tard, dans le quartier de la Patte d'Oie, l'homme a brûlé un feu rouge sous les yeux d'une patrouille de policiers de la compagnie départementale d'intervention (CDI) : ces derniers l'ont alors arrêté pour le verbaliser.

Ils ont très vite constaté que l'individu collectionnait les infractions : âgé de 46 ans, il était ivre - 2,5 grammes d'alcool dans le sang, soit cinq fois plus que la limite légale qui est fixée à 0,5 gramme - conduisait sans permis ni assurance, et transportait une machette à côté de lui sur le siège du passager.

Au cours de leur intervention, ils ont reçu un appel radio signalant l'agression des deux jeunes femmes : les descriptions des faits et de l'agresseur ont permis son identification immédiate.

L'agresseur déjà condamné pour meurtre

Le chauffard a été interpellé. Au cours de leur enquête, les policiers ont découvert que cet homme avait déjà été jugé pour un meurtre, commis à coup de couteau il y a 20 ans - déjà dans le quartier de Bagatelle - et condamné à 10 ans de réclusion criminelle.

Il devait être jugé ce lundi matin 7 juin en comparution immédiate mais a demandé un délai pour préparer sa défense : suite à ce refus, il a été incarcéré en attendant son procès, renvoyé au vendredi 25 juin prochain.

Quant aux deux jeunes femmes, les coups reçus leur ont valu à chacune, une incapacité totale de travail (ITT) de trois jours.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice police sécurité circulation violence