Toulouse : enquête ouverte sur les propos contre les juifs de l'imam de la Grande Mosquée

L'intérieur de la Grande Mosquée de Toulouse / © MaxPPP
L'intérieur de la Grande Mosquée de Toulouse / © MaxPPP

Le parquet de Toulouse a indiqué ce jeudi avoir saisi le SRPJ pour une enquête pour incitation à la haine à la suite d'un prêche de Mohamed Tataï. Un signalement du maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc est à l'origine de l'action judiciaire. 

Par Fabrice Valery

Le parquet de Toulouse a annoncé ce vendredi avoir demandé au SRPJ de Toulouse de procéder à des vérifications concernant les propos tenus par l'iman de la grande mosquée de Toulouse, Mohamed Tataï, et de déterminer si ces propos peuvent constituer une incitation à la haine. 

Cette enquête fait suite à une saisie du parquet de Toulouse par le préfet de la Haute-Garonne. Les autorités préfectorales sont intervenues après une intervention du maire de Toulouse. Dans un courrier en date du 28 juin, Jean-Luc Moudenc a demandé au préfet, Pascal Mailhos, de "procéder à la vérification" d'un "prêche" dans lequel l'imam toulousain "évoquerait un hadith antisémite, appelant les musulmans à tuer les juifs au jour du jugement dernier".

Jean-Luc Moudenc précise que les "propos auraient été tenus par l'imam Mohamed Tataï le 15 décembre 2017 et...auraient été postés sur le compte You Tube de la Grande Mosquée de Toulouse". C'est suite à ce "signalement", émanant du Capitole, que le préfet a décidé de saisir le parquet de la vidéo suspecte. 
 

Cette vidéo, soustitrée en anglais, relaierait une partie de prêche en langue arabe d'un Imam de Toulouse. Suite à cette transmission, le Parquet a immédiatement saisi pour enquête le Service Régional de Police Judiciaire de Toulouse. Le SRPJ est chargé de vérifier le contenu et les modalités de cette diffusion. Les propos relayés seront donc traduits dans ce cadre judiciaire par un interprète assermenté. A l'issue de ces premiers actes d'enquête, il sera possible de vérifier la réalité d'un contenu infractionnel (parquet de Toulouse)


Dans cette vidéo, publiée par le site Memri TV, on entend Mohamed Tataï faire référence en arabe à des textes qui appellent les musulmans à tuer les juifs. Selon la traduction en anglais (non-officielle) de l'extrait du texte Hadith dans cité par l'imam :
 

Les Juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres et les rochers et les arbres diront : "musulman, serviteur d’Allah, il y a un juif qui se cache derrière moi, viens le tuer"

Mohamed Tataï est l'imam de la grande mosquée de Toulouse, située dans le quartier d'Empalot, et qui a été officiellement inaugurée samedi 23 juin dernier après 13 ans de travaux.

La vidéo, dont on ignore la date, a été filmée hors des locaux de cet établissement, la plus grande de la région Occitanie. Mohamed Tataï n'est pas connu comme un imam radical. Il avait d'ailleurs fait remarquer il y a quelques semaines qu'aucun des jihadistes ou terroristes issus ces dernières années de Toulouse n'était originaire du quartier où il prêche depuis de nombreuses années, celui d'Empalot. 

Les policiers du SRPJ devront dans un premier temps faire traduire la vidéo par un interprète assermenté avant que le parquet de Toulouse ne décide de la suite de l'enquête. D'après nos informations, une première traduction a été opérée par des services spécialisés mais restait ce vendredi à affiner en raison des différences entre arabe littéraire et arabe dialectal. 
 

Sur le même sujet

Interview des chanteurs toulousains Big Flo et Oli à Montauban en scène

Les + Lus