• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : une étape du Tour de France au Mirail en 2019 ?

© Philippe Lopez / AFP
© Philippe Lopez / AFP

Toulouse sera-t-elle la première ville où le Tour de France fait étape dans un quartier dit "populaire" ? C'est en tout cas le souhait pour 2019, la ville rose étant quasi assurée d'accueillir la Grande Boucle. Et pourquoi pas dans le Grand Mirail, plus précisément à Bagatelle ?

Par Fabrice Valery

"Être à jamais les premiers, ce serait un symbole extrêmement fort" explique Laurent Girard de l'association Média-Pitchounes qui depuis 8 ans fait participer des adolescents des quartiers toulousains à l'aventure du Tour de France, comme mini-reporters.

Sur le Tour 2018, qui s'élance samedi 7 juillet, les jeunes journalistes en herbe vont tourner un film promotionnel pour tenter de convaincre que la prochaine étape que fera le Tour de France à Toulouse (sans doute en 2019) doit s'arrêter dans un quartier populaire : "Le Tour aux pieds des tours". 

"Il y a plusieurs années, une des jeunes reporters nous a dit "mais pourquoi le Tour ne vient jamais chez nous ?". Depuis, on a travaillé à ce projet et petit à petit, nous avons convaincu les acteurs, notamment la direction du Tour de France", précise Laurent Girard.

Précisément, c'est un départ d'étape qui pourrait se faire du Mirail : la place du marché entre Bagatelle et Faourette puis la rue Henri Desbals. Selon Laurent Girard, Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, et la société du Tour de France ne seraient pas opposés au projet, au contraire. Mais c'est la ville de Toulouse, si elle est choisie comme ville-étape, qui devra choisir le lieu précis. Et elle reste encore à convaincre. 

Le symbole serait fort : donner aux quartiers en difficulté l'occasion de montrer leurs atouts, les gens qui s'y démènent, les habitants qui en sont fiers et casser l'image négative, trop souvent en une des journaux, la violence, les trafics... 

Si le Mirail était choisi pour accueillir le Tour de France, Toulouse serait la première ville à faire ce choix fort. A jamais la première. 
 

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus