Le Toulouse Football Club champion de France des match perdus

L'entraîneur de Toulouse Denis Zanko à la fin du match / © Remy Gabalda/AFP
L'entraîneur de Toulouse Denis Zanko à la fin du match / © Remy Gabalda/AFP

Toulouse poursuit sa chute dans le tréfonds du championnat de Ligue 1 et établit un nouveau record : 15 match consécutifs sans victoire. La lanterne rouge, qui a terminé à 9 et raté un penalty dans le temps additionnel, s'est inclinée à domicile face à Nice (2-0).

Par Vincent Albinet

Il y avait bien eu la saison 1993-1994. Entre décembre et avril , le TFC avait alors connu une série de 14 matchs consécutifs sans victoire (9 défaites et 5 nuls) avant de trouver la clé face à Sochaux, battu 3 à 2 au Stadium.

Mais c'était au XXème siècle.
    
La génération 2019-2020 fait mieux que ses aînés, avec désormais 14 défaites et nul depuis le 19 octobre dernier, dernière victoire de Toulouse. C'était face à Lille sur le score de 2 à 1.
    
L'équipe de Nice, que le TFC recevait ce samedi soir, alignait pourtant elle-même un record : 10 déplacements sans succès toutes compétitions confondues (dont 7 défaites).

Mais les Niçois en ont tout de même profité pour infliger aux Toulousains leur sixième revers de rang au Stadium, autre record du TFC.
    
Moins bonne attaque, moins bonne défense, moins bonne équipe à domicile, Toulouse compte désormais treize points de retard sur Dijon, barragiste, et il faudra sans doute plus qu'un miracle pour éviter aux Toulousains de retourner en Ligue 2 dix-sept après leur dernier passage à ce niveau.
    
Malgré une entame séduisante, les Toulousains ont été menés dés la douzième minute de jeu (0-1). 
    
Ils ont ensuite joué quarante-cinq minutes a dix suite à l'expulsion de leur défenseur central Ruben Gabrielsen pour une faute sur Kasper Dolberg (29e).

Puis à neuf suite à une autre faute grossière de Steven Moreira sur Ounas  (78).
    
Incapables de marquer lors de leurs 4 derniers matchs, les Toulousains ont même raté un penalty dans les arrêts de jeu, avant d'être crucifiés par une second but niçois.
 

"ça ne veut pas tourner dans le bon sens". Denis Zanko, entraîneur de Toulouse

"C'est très difficile à accepter. Je suis peiné pour les joueurs qui donnent tout mais il y a beaucoup de vents contraires. On aurait pu créer un exploit en revenant
à 9 ).
Il ne peut pas nous arriver grand chose de pire que d'avoir deux cartons rouges et de rater un penalty.

On réussit pourtant à rivaliser face aux autres mais ça ne veut pas tourner dans le bon sens".
 

Sur le même sujet

Les + Lus