Le Toulouse Football Club s'incline in extremis à Rennes sur le score de 3 à 2

Les joueurs du Toulouse Football Club ont craqué dans les dernières secondes du match contre Rennes dimanche au Roazhon Park. Ils se sont inclinés sur le score de 3 à 2 au bout du suspens.
Le coup franc de l'égalisation du Toulousain Max-Alain Gradel
Le coup franc de l'égalisation du Toulousain Max-Alain Gradel © AFP
Rennes s'est relancé au bout d'une série noire de dix matches sans victoire en battant Toulouse au bout du suspense (3-2) dimanche au Roazhon Park, grâce à un but du jeune Yann Gboho, 19 ans, qui venait d'entrer en jeu.
    
Gboho, qui n'avait joué que 11 minutes cette saison en L1, contre Monaco, est entré à la 91e minute et a marqué deux minutes plus tard, bien décalé par Siebatcheuqui, lui aussi, était entré en fin de match.
 
Le match avait très mal commencé pour le TFC. Une bonne passe de Hunou, suivie d'un centre parfait de Maouassa, l'international Espoirs, a permis à Niang de reprendre de volée pour le premier but rennais (3e). Trois minutes plus tard, une faute de Sangaré sur Raphinha a provoqué un coup franc à 25 mètres: Bourigeaud l'a tiré et Gnagnon a centré pour Hunou qui a doublé la mise (6e). 

Les Rennais se sont un peu relâchés. Le Téfécé en a profité pour revenir à 2-1 avant la pause avec un but de Mathieu Dossevi. Puis, Max-Alain Gradel a égalisé sur un joli coup franc.

Le Téfécé a alors repris espoir. Jusqu'au but inespéré de la victoire pour les Rennais inscrit par Gboho (90e+3) durant le temps additionnel. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tfc football sport