• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : une fresque inaugurée en l'honneur d'un jeune aviateur américain tombé pour la France

© France 3
© France 3

En cette journée de commémoration, une fresque-mémorial à été inaugurée à Toulouse (31) en hommage à un jeune aviateur américain. Cette peinture murale de 10 mètres de long a été réalisée par un jeune artiste graffeur. Une forme créative très différente des traditionnels monuments aux morts.

Par Pascale Lagorce

Ce 11 novembre 2016 à 10 heures, le comité de quartier des Ponts-Jumeaux à Toulouse, a inauguré la  fresque-mémorial dédiée au pilote américain Daniel Haley, abattu dans ce quartier en 1944. Cette peinture murale de 10 mètres de long a été réalisée par un jeune artiste graffeur, Korail.  Il y travaille depuis le  3 octobre dernier, à l’angle des rues Roland-Garros et Montmorency.

Intrigués par l'oeuvre, les habitants du quartier sont venus nombreux pour poser des questions et se souvenir : « J’avais 7 ans et j’ai vu le cratère du crash de l’avion », « Mon père m’en parlait chaque fois que nous passions devant la plaque ».

Pourquoi célébrer un 11 novembre un événement de la deuxième guerre mondiale ? Parce que Daniel Haley était né le 11 novembre 1923, et que cette coïncidence de dates permet un lien symbolique entre les conflits où ces volontaires d’outre-Atlantique ont démontré leur solidarité.

Images de Frédéric Desse :
Toulouse : une fresque inaugurée en l'honneur d'un jeune aviateur américain tombé pour la France


L’objectif du comité est de s’adresser aux jeunes générations sous une forme créative très différente des traditionnels monuments aux morts et de susciter auprès d’eux une réflexion sur la paix et la solidarité entre les peuples face à la barbarie.

Le projet a obtenu le soutien de la Ville de Toulouse, des Anciens Combattants de la Fraternelle des Minimes, du Consulat des Etats-Unis, de la direction du site Airbus St. Éloi et de La Dépêche du Midi.

Aux côté des représentants officiels et des habitants du quartier, la chorale du Collège Rosa Parks a chanté La Marseillaise.

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus