A Toulouse, ils marchent contre la violence

Après les récentes agressions mortelles en sortie de boîtes de nuit ou de bars, des centaines de personnes ont marché en mémoire des victimes et pour dire stop à la violence.

En tête du cortège, la maman de Quentin Fisset-Bonsanti, récemment tué pour un motif dérisoire à la sortie d'un bar à Toulouse
En tête du cortège, la maman de Quentin Fisset-Bonsanti, récemment tué pour un motif dérisoire à la sortie d'un bar à Toulouse © MaxPPP
Comme la semaine dernière à Palisance-du-Touch, des centaines de personnes ont défilé à la mémoire de Quentin Fisset-Bonfanti tué dans la nuit du 10 au 11 mai à la sortie d'un bar de Toulouse. Quelques heures plus tard, un autre jeune de 24 ans était tué là aussi à la sortie d'un établissement de nuit dans des corconstances similaires. Les deux affaires n'ont aucun lien entre elles.

Le rassemblement était à la mémoire des victime mais aussi, plus largement, pour dire stop à la violence. Le cortège est parti du Puerto Habana, devant lequel s'est déroulé le drame qui a coûté la vie à Quentin, jusqu'à la place du Capitole.
durée de la vidéo: 01 min 33
Marche contre la violence à Toulouse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société faits divers