• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : l'université Paul-Sabatier en tête des facultés françaises pour l'accès à l'emploi de ses étudiants

L'université Paul-Sabatier, l'un des éléments du modèle fédéral toulousain.
L'université Paul-Sabatier, l'un des éléments du modèle fédéral toulousain.

Voilà une étude qui fait mentir les détracteurs de l'université. Une enquête qui montre par exemple que trente mois après l'obtention de leur diplôme, 95% des étudiants de Paul-Sabatier à Toulouse ont décroché un emploi. Ce qui place l'université toulousaine en tête du palmarès français.

Par Marie Martin

Ce sont des chiffres qui vont en étonner plus d'un, et notamment parmi les détracteurs de l'université française.
D'après la quatrième enquête annuelle sur l'insertion des étudiants diplômés de l'université en 2010, publiée par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche et relayée mercredi matin par nos confrères du Monde, la fac peut être pourvoyeuse d'emploi. Le taux d'insertion en tout cas y est bon : 91% des diplômés de Master et 92% des diplômés de licence professionnelle sont en emploi en décembre 2011, 30 mois après leur entrée dans la vie active après l’obtention de leur diplôme en 2009 ; le pourcentage est de 89% pour les diplômés de DUT, en léger recul.
Ce sont les cursus scientifiques qui tirent principalement leur épingle du jeu, et particulièrement les mathématiques. Dans ce cadre, l'université Paul-Sabatier de Toulouse se retrouve en tête du classement des dix meilleurs universités pour l'emploi, spécialisées en sciences et technologies. 95% de ses étudiants ont trouvé un travail, trente mois donc après l'obtention de leur diplôme. C'est aussi bien que l'université de Paris 7 et mieux que Paris 11 (94%). Suivent, dans l'ordre, les universités de Besançon, Bordeaux 1, Lyon 1 et Paris 6. 

Sur le même sujet

Hérault : les Gilets jaunes à la plage et une banderole anti-LBD dans le ciel entre Palavas et La Grande-Motte

Les + Lus