• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : le Crédit Agricole installe un dispositif anti-SDF sur le banc d'une agence classée monument historique

Le banc surmonté d'un dispositif en métal anti-SDF en juin 2015 / © P. Cambon
Le banc surmonté d'un dispositif en métal anti-SDF en juin 2015 / © P. Cambon

Le Crédit Agricole a installé un dispositif anti-SDF sur un banc devant la porte de son agence, hébergée dans un monument historique de la rue Ozenne. Face aux commentaires, la banque justifie cette décision par l'attitude des SDF vis-à-vis de ses clients. 

Par Fabrice Valery

C'est une sorte de "sarcophage incliné" en métal : un dispositif qui permet d'empêcher toute utilisation du banc en pierre contigu à l'agence bancaire du Crédit Agricole, rue Ozenne à Toulouse. 

Les SDF clairement visés

Installé récemment, ce dispositif choque à la fois par sa taille et sa destination. Très visible, il est collé sur la façade d'un bâtiment classé monument historique, qui est la propriété du Crédit Agricole. Mais il a surtout comme vocation d'empêcher les SDF de s'installer à quelques mètres de l'entrée de l'agence bancaire. Et c'est justement parce que ce dispositif vise les SDF qu'il a provoqué des commentaires notamment sur les réseaux sociaux. 

AVANT / voici le banc, tel qu'il était il y a un an :
Mai 2014 / © Google
Mai 2014 / © Google
APRES / voici le banc aujourd'hui : 
Juin 2015 / © P. Cambon
Juin 2015 / © P. Cambon

Le Crédit Agricole assume sa décision

Contactée par France 3 Midi-Pyrénées, la direction de la banque fait preuve de transparence : "Ce n'est pas un banc public, précise Michèle Guibert la directrice générale adjointe du Crédit Agricole de Haute-Garonne. Il fait partie de notre immeuble et est donc privé. Des gens venaient s'y asseoir et particulièrement des SDF. Certains, ivres, importunaient nos clients. Après un énième incident, il a été décidé d'installer ce dispositif".
La directrice générale adjointe du Crédit Agricole dit "comprendre l'émoi" et "avoir pris en compte la dimension humaine" (notamment en tentant de dialoguer avec les SDF habituels, NDLR) mais elle conclut : "Si les gens avaient des SDF ivres assis sur le rebord de leur fenêtre tous les jours, sans doute auraient-ils du mal à les tolérer". 
Quand au dispositif installé actuellement, la banque assure qu'il n'est que provisoire car installé en urgence et qu'un autre équipement sera étudié en rapport avec l'architecture du bâtiment. 

Des précédents... sur la voie publique

En 2014, le maire UMP fraîchement élu d'Angoulême (Charente) avait suscité une polémique en encadrant les bancs publics sur une place de sa ville de grillages pour empêcher les SDF de s'y installer. Ils avaient finalement été retirés. 
A Toulouse, le banc du Crédit Agricole est certes dans le domaine privé mais son emplacement sur ce bâtiment historique borde le domaine public : l'Hôtel Dahus a été bâti au 15ème siècle... et depuis un bon nombre de Toulousains ont usé leur fond de culotte sur le banc à l'angle de la rue Ozenne et de la rue d'Aussargues. 

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus