Toulouse : le footballeur Odsonne Edouard verse finalement les 24 000 euros d'indemnités à sa victime

Condamné en juin 2018 à Toulouse (Haute-Garonne) pour avoir tiré avec un pistolet à air comprimé sur un passant depuis sa voiture, le footballeur Odsonne Edouard n'avait toujours pas versé les 23539€ d'indemnités à sa victime. L'actuel attaquant de l'équipe de Crystal Palace vient de payer sa dette.

Près de trois ans après sa condamnation, à Toulouse (Haute-Garonne), le footballeur Odsonne Edouard, a enfin décidé de payer son dû. Sa victime, Francis Guiral, blessé à l'oreille gauche par l'ancien joueur du TFC en 2017 après que ce dernier ait tiré sur lui avec un pistolet à air comprimé, a enfin reçu ses 23 539€ d'indemnités, comme il l'a confirmé à France 3 Occitanie.

"Ils sont bien arrivés chez mon conseil. C'est un véritable soulagement", explique-t-il. Désormais handicapé, cette somme va lui permettre de s'acheter le matériel nécessaire pour mieux entendre.

Condamné en premier instance et en appel

En 2018, au pénal, Odsonne Edouard a été condamné en première instance à 4 mois de prison avec sursis. Une peine confirmée en appel. Durant cette période, le sportif aura plus brillé par son absence que par ses performances sur le terrain. 

"Grâce à la presse, locale et nationale, au maire de Toulouse qui est intervenu auprès du Toulouse Football Club afin de savoir s'il y avait un moyen de contacter le club d'Odsonne Edouard et à des journalistes comme Philippe Auclair, le message est enfin passé" estime Francis Guiral.

La pression de Crystal Palace sur son joueur

Selon nos informations, face à la pression médiatique outre-manche au sujet de cette affaire, Odsonne Edouard a été convoqué par son club avec l'injonction de régler sa dette s'il ne voulait pas finir hors-jeu.

"Toute cette mobilisation fait chaud au coeur, se réjouit le bénévole dans le milieu associatif. Je vais pouvoir tourner la page et passer à autre chose." Les raisons de ne pas vouloir régler cette histoire resteront une énigme, comme le passage d'Odsonne Edouard au TFC.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société football sport