Toulouse : le périphérique bloqué par des militants écologistes en pleine heure de pointe

Publié le
Écrit par Sardain Claire

Les activistes de "Dernière Rénovation" ont mené une nouvelle opération coup de poing ce vendredi 18 novembre En pleine heure de pointe, ils ont bloqué le périphérique intérieur à Toulouse pour alerter sur l'urgence climatique. La police est rapidement intervenue pour les déloger.

Nouvelle opération des militants écologistes de "Dernière Rénovation" à Toulouse. Après s'être attaqués à plusieurs golfs en août dernier, ils ont bloqué le périphérique intérieur ce vendredi 18 novembre au matin. 

Blocage express

Vers 8h30, une dizaine de membres du collectif "Dernière Rénovation" ont débarqué à pied ce vendredi sur le périphérique intérieur de Toulouse entre le pont du canal du Midi et la sortie Rangueil. En pleine heure de pointe, ils ont arrêté les automobilistes et déployé leurs banderoles sur toute la largeur de la chaussée. Plusieurs militants sont également allés à la rencontre des automobilistes pour expliquer leur action.

 

Cet action coup de poing a duré quelques minutes à peine. Rapidement sur place, les forces de l'ordre sont intervenues pour déloger les manifestants. L'évacuation s'est déroulée dans le calme. Mais un long bouchon s'était déjà formé dans ce secteur très fréquenté le matin. 

Alerter sur l'urgence climatique

Cet action coup de poing n'est pas la première menée par les activistes de "Dernière Rénovation" à Toulouse. L'été dernier déjà, les militants s'en étaient pris à plusieurs terrains de golf autour de la ville rose. 

Ils entendent alerter l'opinion publique sur l'urgence climatique et particulièrement sur la question des passoires thermiques. Le collectif citoyen, qui milite pour la rénovation énergétique des bâtiments, accuse le gouvernement d'avoir trahi sa promesse en refusant d’appliquer toutes les mesures de la convention citoyenne pour le climat. 

Plusieurs autres actions coup de poing ont été menées simultanément ce vendredi dans toute la France. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité