Toulouse : les centres équestres se mobilisent ce lundi pour préserver un taux de TVA à 5,5%

Publié le
Écrit par Sardain Claire .

La colère des centres équestres et poney-clubs. Ils se mobilisent dans toute la France contre une augmentation de TVA de 5,5 à 20%. Une manifestation doit se tenir ce lundi à Toulouse avant un grand rassemblement le 8 décembre à Paris.

Il faut maintenir la TVA équestre à 5,5 %, c'est en substance ce que réclament en ce début décembre les centres équestres français. Un taux qu'il jugent nécessaire pour leur survie. 

TVA Equestre

Depuis 2014, la TVA qui s'applique aux centres équestres est complexe. Elle s'étale de 5,5 à 20% selon les postes de dépense, fourrage, élevage ou cours d'équitation. Les propriétaires de ces centres s'inquiètent de voir cette TVA définitivement et globalement fixée à 20%.pour tous les postes. "Ça plomberait beaucoup de petits poney-clubs et ça mettrait en péril les structures déjà fragilisées" s'inquiète un responsable de centre en Haute-Garonne

Une augmentation de plus

La filière craint aussi des licenciements dans des clubs qui souffrent déjà de toutes les augmentations actuelles liés à l'inflation et notamment de celle du foin après une mauvaise année de récolte. 

"Il y a déjà une baisse de fréquentation depuis la rentrée avec le pouvoir d'achat en berne, explique le directeur de centre. Si on devait répercuter une hausse de TVA de 15% certains n'auraient plus accès à cette activité et ce serait catastrophique pour nous". 

Sans parler du covid-19 et du confinement dont a souffert le secteur en 2020 et 2021.

10 ans de combat 

Depuis avril 2022, la Directive européenne TVA  a été révisée en intégrant un point relatif aux “équidés vivants et les prestations de services liées aux équidés vivants”. "Grâce à ce point qu’elle a ardemment défendu, la France a l’opportunité de sécuriser le dispositif mis en place fin 2013 pour les établissements équestres", rappelle la Fédération française d’équitation. Pourtant le gouvernement semble rechigner à inscrire définitivement ce taux réduit dans le projet de loi de finances 2023.

Après 10 ans de combat, le groupement hippique national n'a pas l'intention d'abandonner si près du but. .

Mobilisation nationale

Des rassemblements ont été organisés dans différentes villes de France les 3 et 4 décembre. Une manifestation à l'appel du Groupement Hippique National est prévue à Paris le 8 décembre.

Dans notre région, une manifestation se tient ce lundi 5 décembre à Toulouse. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité