Toulouse: quatre interpellations lors d'une manifestation contre la loi travail

Quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue mercredi pour s'être introduites dans la permanence de la députée socialiste Martine Martinel lors d'une manifestation contre la loi travail

Quatre interpellés
Parmi les personnes interpellées se trouve François Piquemal, le porte-parole
du Droit au logement (DAL) dans le Sud-Ouest..
Les interpellations ont donné lieu à de légères échauffourées, mais il n'y a euaucun blessé, a-t-on précisé de source policière.

Martine Martinel prise pour cible alors qu'elle s'opposait à la Loi Travail
La députée, contactée par France 3 dans l'hémicycle, rappelle qu'elle fait partie de ces députés qui ont toujours émis des réserves sur la loi travail. Elle s'est prononcée publiquement contre l'application du 49.3 dans le cadre de ce projet de loi.
Alors qu'elle était prête à discuter, l'occupation de sa permanence "ne lui parait pas très démocratique". Quant à l'intervention des forces de l'ordre pour dégager les lieux, elle la trouve justifiée compte tenu de la présence de personnes très agées dans la maison où elle a établit sa permanence.

Entre 250 et 500 personnes
Sous la pluie, le cortège de 250 à 500 personnes selon la police ou les syndicats, a parcouru les rues du centre de Toulouse. Il s'est ensuite dirigé vers la permanence de la députée que des manifestants ont occupée jusqu'à l'évacuation par la police.



L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité