• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Toulouse, les salariés de la Fnac débrayent contre l'ouverture le dimanche

© MaxPPP
© MaxPPP

Des salariés de la Fnac ont débrayé vendredi dans les magasins de province contre l'ouverture le dimanche, alors qu'un amendement au projet de loi Macron vise à autoriser les commerces de biens culturels à déroger au repos dominical. A Toulouse, 80 % des salariés en CDI auraient suivi le mouvement. 

Par AFP

Une intersyndicale (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO et SUD) de la Fnac-Relais qui regroupe les 51 magasins de province, avait appelé à une "journée d'action nationale" pour dire "non à la banalisation du travail du dimanche".

A Toulouse, 80% des CDI" ont débrayé,selon les syndicats. 

Pour les syndicats, avec cet amendement le PDG du groupe Fnac Alexandre Bompard "peut décider d'ouvrir où il veut, quand il veut et aux conditions qu'il voudra bien concéder".
La direction souligne de son côté qu"'aucune discussion n'a été entamée" sur l'ouverture dominicale puisque la loi n'a pas été adoptée.
Sur le fond, la Fnac explique que "face à une situation difficile, c'est un plus pour les distributeurs et toute la filière culturelle de pouvoir ouvrir le dimanche".
Mais elle souligne que "cela ne peut pas se faire sans des contreparties avantageuses et un engagement clair sur le respect du volontariat" et indique qu'"il ne s'agit pas d'ouvrir partout, tous les dimanches", mais de faire preuve de "pragmatisme".

La Fnac emploie environ 15.000 salariés dans le monde, dont 10.000 dans l'Hexagone.

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus