• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : Letizia Battaglia, photographe antimafia, invitée du Festival Manifesto

Letizia Battaglia / © DR
Letizia Battaglia / © DR

Invitée d'honneur du festival de photographie ManifestO de Toulouse (16 septembre - 1er octobre), elle présente avec une passion intacte ses clichés
en noir et blanc, témoignages saisissants d'une Sicile des années 70 et 80 en proie aux crimes des mafieux,

Par Michel Pech

"Il faut continuer à lutter jusqu'à la fin". Letizia Battaglia, une des premières photojournalistes femmes d'Italie, a documenté pendant près de 20 ans les crimes de la mafia en Sicile. Et, à 81 ans, elle poursuit le combat.

Invitée d'honneur du festival de photographie ManifestO de Toulouse
Invitée d'honneur du festival de photographie ManifestO de Toulouse (16 septembre - 1er octobre), elle présente avec une passion intacte ses clichés
en noir et blanc, témoignages saisissants d'une Sicile des années 70 et 80 en proie aux crimes des mafieux, aux exécutions quasi-quotidiennes, en plein jour, au coeur de la ville.

"La violence, les hommes qui meurent, la douleur des femmes, les enfants qui crient, on ne peut pas les oublier"
 Les enfants avec le visage triste quand ils voyaient leur père mort, c'est trop lourd et ce n'est pas fini", se souvient cette figure du photojournalisme, coupe au carré et toute vêtue de noir.
© DR
© DR
Un de ses clichés les plus connus symbolise ce deuil: le portrait d'une jeune femme, paupières baissées, la moitié du visage plongée dans l'obscurité: Rosaria Schifani, veuve du garde du corps assassiné avec le célèbre juge Giovanni Falcone en 1992 à Palerme.

Sur le même sujet

Les “gilets jaunes” d’Alès ont de nouveau investi la rocade

Les + Lus