• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : Manifestation contre l'austérité sous haute surveillance policière et dans le calme

© Stéphane Compan / France 3 midi-Pyrénées
© Stéphane Compan / France 3 midi-Pyrénées

Sous la surveillance d'un dispositif policiers surdimensionné, 300 manifestants ont défilé à Toulouse contre la précarité et l'austérité. Le cortège a été canalisé dans les zones périphériques du centre ville.

Par Véronique Haudebourg

Une manifestation contre la précarité était organisée à Toulouse (comme à Bordeaux, Marseille et Paris entre autre) par la coordination des intermittents et des précaires, des associations comme le DAL, Act up et des syndicats. Le mot d'ordre "Contre la précarité, Pour la justice sociale" a été porté par 300 personnes dans le calme. Elles ont dû renoncer à parcourir les rues les plus centrales de la ville dont tous les accès étaient interdits par d'importantes forces de police.

Un important dispositif, surdimensionné, avait été déployé. Les pouvoirs publics craignaient des débordements des anti-Sivens comme ce fut le cas ces dernières semaines. il n'en a rien été. La ville en étant à son sixième samedi consécutif de manifestations, parfois violentes, depuis la mort du militant écologiste Rémi Fraisse tué par l'explosion d'une grenade de la gendarmerie sur le site du projet de barrage de Sivens, la police a canalisé le cortège vers une zone plus périphérique.
Toulouse : manifestation contre la précarité



Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus