Toulouse : mobilisation générale anti-moustiques

© Max PPP
© Max PPP

Vous êtes leur casse-croûte préféré ? Ils gâchent vos soirées et colorent vos nuits en blanc ? Si vous avez décidé de sonner la mobilisation générale, voici, passée à Toulouse, une revue de détail de l'arsenal anti-moustiques, du poisson mangeur de larves au gaz réfrigérant. 

Par Vincent Albinet

D'abord connaître l'ennemi. Les mâles sont inoffensifs. Ils se contentent de boire le nectar des fleurs. Ce sont les femelles qui piquent. Car elles ont besoin des protéines contenues dans nos globules rouges pour amorcer leur cycle d'ovulation. 

Gorgée de sang, la femelle moustique va ensuite se cacher dans un endroit sombre pour digérer tranquillement.

Ce n'est que deux jours plus tard que, se sentant prête à pondre, elle cherche une flaque d'eau pour y déposer ses oeufs à la surface. Lesquels éclosent rapidement, donnant naissance à de minuscules larves qui gigotent dans tous les sens.  En 4 jours, ces larves multiplient leur taille par dix et se transforment alors en nymphes. Cette période, la nymphose, dure deux jours pendant lesquels les larves voient se dessiner les ailes, les pattes, et la redoutable trompe piqueuse.

Encore deux jours, et le moustique adulte sort doucement de sa coque, avec deux ailes bien séchées. Il prend son envol. Et la femelle est alors prête à fondre vers vous.

Elle vous repère grâce au dioxyde de carbone que vous exhalez. Et plus vous en exhalez, plus vous constituez une cible de choix. C'est plutôt le cas si vous êtes une grande personne et notamment une femme enceinte. Il a également été établi scientifiquement que les moustiques préfèrent les femmes parce que leur peau, plus fine, permet une morsure plus facile.
© Max PPP
© Max PPP

Le type de sang attire également, ou décourage, les moustiques. Si vous êtes le seul de la soirée à être piqué, ne cherchez pas...vous êtes sûrement du groupe sanguin O. Les femelles moustiques adorent le groupe sanguin O ! Elles aiment aussi le sucre et vous préfèreront si la la chimie de votre corps sécrète assidument des saccharides, qui donnent à la peau un goût sucré.

Enfin, selon des scientifiques néerlandais, une surabondance de certaines bactéries sur la peau attire aussi les moustiques.

Donc, si vous êtes plutôt une femme, plutôt enceinte, de groupe sanguin plutôt O, à la peau plutôt sucrée, plutôt porteuse des mauvaises bactéries, vous risquez de vous sentir plutôt concernée par la revue de détail suivante, passée en vidéo, et à Toulouse, par Denis Tanchereau et Eric Proenca, de l'arsenal anti-moustiques disponible dans votre jardinerie, chez votre pharmacien, votre herboriste ou votre éleveur de poisson préféré :

L'arsenal anti-moustiques
Ils peuvent vous gâchent vos soirées ? Ils vous font passer des nuits blanches ? Revue de détail de l'arsenal anti-moustique disponible pour se débarasser de l'insecte diptère. Reportage de Denis Tanchereau et Eric Proenca.

 

Sur le même sujet

Les + Lus