Cet article date de plus de 3 ans

A Toulouse, on récolte le pastel : la ville rose voit (à nouveau) la vie en bleu

La plante a fait la richesse de Toulouse du temps des Capitouls ... Aujourd'hui, 2 entrepreneurs passionnés renouent avec la tradition en développant de nouveau la culture du pastel aux portes de la ville.
Aux portes de Toulouse, sur 5 hectares, 2 entrepreneurs ont décidé de renouer avec la tradition en cultivant la plante la plus emblématique de l’histoire toulousaine : le pastel.

A partir des longues feuilles récoltées, il suffit simplement d’y ajouter un peu d’eau chaude et une pincée de calcaire pour voir apparaître la couleur bleue.
 
Récolte du pastel à Toulouse

Une boutique s’est même installée dans le centre-ville de Toulouse, au pied de l’hôtel d’Assézat. Ce magnifique hôtel particulier a d’ailleurs été commandé par Pierre d’Assézat qui fit fortune grâce au commerce du pastel à la fin du XVIème siècle.

Aujourd’hui, le pastel "nouvelle génération" est développé dans la cosmétique végétale pour la richesse de ses vertus. 20 ans de recherche et développement en laboratoire seront nécessaires pour étudier de nouveaux principes actifs. Le bleu de Toulouse n'a pas encore livré tous ses secrets
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition sorties et loisirs