Toulouse : pour des raisons de sécurité, la SNCF est autorisée exceptionnellement à fouiller par palpation les voyageurs

Publié le Mis à jour le

Le festival International de Théâtre de rue d'Aurillac débute le 17 août. Dès ce mardi 16 août, tous les festivaliers ou voyageurs qui emprunteront les trains entre Toulouse et Figeac au départ de la Gare Matabiau sont susceptibles d'être palpés. Une dérogation accordée par la préfecture de Haute-Garonne à la SNCF pour des raisons de sécurité.

A partir de ce mardi 16 août et jusqu'au dimanche 21 août, tous les passagers des trains de la ligne Toulouse-Figeac pourront être soumis à une palpation par des agents de la SNCF en gare de Toulouse-Matabiau. Une ligne qui va être très fréquentée ces prochains jours car elle permet de se rendre sur le festival de théâtre de rue d'Aurillac dans le Cantal.  

Une autorisation temporaire

Plus de 130 000 personnes sont attendues pour ce festival International de théâtre de rue, internationalement reconnu. Le 12 août dernier le préfet de Haute-Garonne a donc octroyé une dérogation à la SNCF pour autoriser des mesures de palpations de sécurité sur les usagers de cette ligne ferroviaire.

" Lorsque la situation le nécessite, comme l'organisation d'évènements importants comme le festival de théâtre de rue d'Aurillac, les préfectures peuvent autoriser les agents du service interne de sécurité de la SNCF à procéder à des palpations de sécurité ", nous explique une agent de la communication de la SNCF. " C'est en fonction des événements et des affluences, comme pour ce festival ". 

Dans cet arrêté préfectoral, l'Etat autorise donc exceptionnellement les agents de la SNCF de procéder à ses vérifications physiques en gare de Toulouse Matabiau, au départ et à l'arrivée des trains, en raison de l'existence de menaces pour la sécurité publique. 

Risques liés à la sécurité

Cet arrêté intervient dans le cadre de l'activation du plan Vigipirate à son niveau "Sécurité renforcée-risque attentats sur le territoire ", mais aussi suite à une augmentation importante de découvertes de couteaux, cutters et autres armes lors d'inspection de bagages dans les trains. 

La préfecture justifie cet arrêté. " La prévention de la délinquance et des actes de violence font partis d'une chaîne, à laquelle les personnels de la sécurité de la SNCF appartiennent. En cas de grand rassemblement, la capacité à produire des fouilles permet de prévenir des actes de violence dans les trains ou aux abords des gares, notamment dans le cadre du plan Vigipirate". 

A l'approche du grand festival de théâtre de rue d'Aurillac qui attire des milliers de personnes de toute la région, et au regard de toutes ces menaces de sécurité, l'Etat parle ainsi de " circonstances particulières " pour autoriser ces fouilles corporelles de manière temporaire. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité