• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : prévenue par une personne séquestrée, la police intervient pendant le braquage de la Banque Postale

Le braquage s'est déroulé dans le bureau de Poste des Allées Charles de Fitte à Toulouse / © François Ollier / France 3 Midi-Pyrénées
Le braquage s'est déroulé dans le bureau de Poste des Allées Charles de Fitte à Toulouse / © François Ollier / France 3 Midi-Pyrénées

INFO FRANCE 3 MIDI-PYRENEES (REACTUALISATION) : Les policiers sont intervenus ce jeudi pendant un braquage de la Banque Postale dans le quartier Saint-Cyprien à Toulouse. Ils ont été prévenu par le conjoint séquestré d'une employée. Un malfrat a été interpellé. Deux autres sont en fuite. 

Par Fabrice Valery

Trois hommes ont séquestré une employée d'un bureau de Poste de Toulouse ainsi que sa famille à leur domicile ce jeudi matin, avant de l'emmener sur son lieu de travail pour lui faire ouvrir le coffre avant que la police n'intervienne en plein braquage, a indiqué le procureur de la République, confirmant une information publiée par France 3 Midi-Pyrénées.

Il est environ 4 heures du matin lorsque 3 hommes cagoulés, gantés et armés (semble-t-il d'armes blanches), pénètrent au domicile d'un couple travaillant tous les deux à la Poste. La femme et ses deux enfants sont séquestrés, jusqu'à 6h30, à l'arrivée du mari qui travaille de nuit. L'homme est alors ligoté et les malfrats emmène sa conjointe au bureau de poste où elle travaille, sur les allées Charles de Fitte, dans le quartier de Saint-Cyprien à Toulouse. Sous la contrainte, ils lui font ouvrir le coffre qui contient "une importante somme d'argent" selon le procureur.

Pendant ce temps, le mari parvient à se libérer de ses liens. Selon nos informations, il prévient la police au moment où celle-ci est également alertée par les alarmes du bureau de poste. Les policiers interviennent en plein braquage. Un homme est interpellé mais deux autres parviennent à prendre la fuite. Aucun coup de feu n'a été tiré et les otages ont été libérés, choqués, mais en bonne santé. 

Aucun butin n'a été emporté lors de cette tentative de braquage avortée. Un important dispositif a été mis en place pour retrouver les deux malfaiteurs. L'enquête a été confiée au SRPJ de Toulouse. 

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus