• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : les profs d'UNSS dénoncent une dégradation des moyens de leur association

Les profs de sport de Haute-Garonne dénoncent la réduction des moyens alloués à l'UNSS / © France 3 Occitanie
Les profs de sport de Haute-Garonne dénoncent la réduction des moyens alloués à l'UNSS / © France 3 Occitanie

Une quarantaine de professeurs de l'Union nationale du sport scolaire 31 (UNSS) ont manifesté devant le Rectorat le mercredi 4 juillet pour protester contre des dysfonctionnements qui ont entraîné la démission de deux dirigeants de l'association.

Par Christine Ravier

C'est la baisse des moyens alloués à l'UNSS de Haute-Garonne qui les ont amenés à manifester le mercredi 4 juillet devant le Rectorat de Toulouse. Une quarantaine de professeurs se sont rassemblés pour dire leur mécontentement et leur inquiétude.

L'Union départementale du sport scolaire (UNSS) est une association qui propose 3 heures de sport aux collégiens et lycéens, les mercredis après-midi, durant l'année scolaire. Les professeurs de sport sont détachés par l'Education nationale. 


Démissions en chaîne


Ils bénéficient en Haute-Garonne d'une organisation avec un directeur et depuis l'an dernier un poste de sous-directeur. Mais ce dernier a décidé de démissionner car ses heures de détachement à l'UNSS ne seraient pas rémunérées.

La directrice estime ne pas pouvoir assumer la charge des deux postes. Elle a donc décidé de démissionner à son tour. Une situation que dénoncent les professeurs d'éducation physique membre de l'association.
 

Craintes pour l'avenir


Ils estiment, par la voix de leur secrétaire départemental Pascal Martin, qu'il s'agit d'une "remise en cause qui ne dit pas son nom". "L'UNSS est une exception française, unique au monde. Dans un contexte budgétaire tendu, on peut craindre que sa disparition à bas bruit ne soit programmée".

A la sortie de l'entrevue, les enseignants se sont dits rassurés quant à la pérennité de l'action de l'UNSS en Haute-Garonne. Les modalités restent à définir pour le rétablissement dans leurs postes des directeur et directeur-adjoint.

 

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus