Toulouse : la réouverture progressive des cabinets de kinésithérapie avant la fin du confinement

Depuis le 16 mars, comme beaucoup de spécialistes, les kinésithérapeutes avaient dû fermer en raison des mesures de confinement. Ils peuvent de nouveau accueillir des patients mais uniquement pour les "urgences vitales". Certains cabinets ont commencé à rouvrir ce lundi.

© francetv
Edith Bertin est kinésithérapeute à Toulouse. Avec le confinement annoncé le 16 mars, elle a dû fermer son cabinet. Une recommandation du conseil de l'ordre sous peine de sanction. 

Ca a été brutal nous dit-elle. Du jour au lendemain. Il a fallu annuler tous les rendez-vous. En plus il ne s'agissait pas à proprement parler d'une fermeture administrative comme les magasins ou les restaurants. 

6 semaines de sous-activité 

Dans le même temps, le même conseil de l'ordre des kinésithérapeuthes demande aux praticiens de ne pas laisser de côté les urgences vitales. Sans véritable moyen de protection Edith Bertin a choisi de continuer ses visites à domicile pour ses patients les plus graves : des personnes âgées en perte d'autonomie, des patients atteints de myopathie ou de la maladie de Parkinson. 

Les patients étaient contents de me voir. Dans cette période un peu surnaturelle, je prenais le temps de parler avec eux, d'écouter leurs angoisses, nous confie Edith Bertin. Après tout, avec l'infirmière, j'étais leur seule visite de la journée. 

 
Séance de kinésithérapie à domicile
Séance de kinésithérapie à domicile © IP3 PRESS/MAXPPP
 
 

La réouverture des cabinets sous conditions

Depuis le 27 avril, ces actes peuvent être faits au sein du cabinet. Mais toujours dans le cadre d'urgences vitales. Pas question donc de vous précipiter chez votre kiné pour un petit bobo. Avant le 11 mai, date annoncée du déconfinement, les cabinets n'ouvrent que pour des anciens malades du Covid-19 nécessitant de la rééducation ou des prises en charge postopératoires. Et les mesures d'hygiène sont draconniennes.
 
Les préconisations du conseil national de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes
Les préconisations du conseil national de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes

Outre le masque, la surblouse ou le lavage des mains, il faudra désinfecter entre chaque patient et aérer la pièce. Cela représente environ 10 minutes entre chaque rendez-vous.

Le poids financier du déconfinement 

Les kinésithérapeutes, qui pour la plupart ont perdu plus de 80% de leurs revenus pendant la crise, pourront bénéficier d'une aide de 1500 euros pour ce mois d'avril. Mais pour la réouverture, les charges vont augmenter avec le matériel d'hygiène à acheter. 
 
© MaxPPP
 

On se rend compte que le déconfinement est bien plus lourd que ce que l'on imaginait avoue Edith Bertin. Si ça devait continuer sur le long terme, il deviendrait pénible et compliqué de remplir au mieux notre mission de soins. 

La réouverture de tous les cabinets de kinésithérapie est programmée en même temps que le déconfinement. Mais la plupart des praticiens estiment qu'il faudra plusieurs mois pour retrouver 100% de leur activité. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter