• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Toulouse, le Samu Social appelle au secours pour pouvoir faire son travail

© F3 Occitanie
© F3 Occitanie

Les salariés du samu social sont en grève ce jeudi 18 octobre à Toulouse. Le SIAO, le service qui gère l'hébergement d'urgence n'arrive plus à faire face à ses missions en raison du manque de moyens humains. 

Par Juliette Meurin

Ils sont une cinquantaine, tous en grève ! Car la situation devient ingérable. Il y a de plus en plus de personnes à la rue et de moins en moins de monde pour les aider à trouver un hébergement. 
A Toulouse, il n'est plus rare de voir des femmes à la rue avec leurs enfants, installés dans une tente sur un trottoir.

Le SIAO, Service Intégré d'Accueil et d'Orientation s'occupe de l’hébergement d’urgence et d’insertion. Mais les moyens sont insuffisants pour faire le travail correctement. Les salariés de ce service sont confrontés à des situations dramatiques et se retrouvent dans l'impossibilité d'apporter des réponses aux plus vulnérables.

Le 115, le numéro d'urgence sociale ne peux pas fonctionner correctement. Les salariés du SIAO ne peuvent pas faire face à la demande d'aide : moins de 10% des appels sont décrochés.

Ils réclament aux services de l'Etat un renforcement des effectifs afin de "pouvoir poursuivre leur missions d'orientation, d'évaluation et de mise à l'abri des plus précaires". Il faudrait selon une syndicaliste au moins 4 postes supplémentaires.
 

Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus