Toulouse : un sommet autour de l'eau et de la santé

© M.Martin / FTV
© M.Martin / FTV

"Safe Water Summit", un sommet pour agir sur la qualité de l'eau et la santé de l'homme s'est tenu ce lundi à Toulouse. Ce colloque d'envergure et inédit en région était organisé par l'agence de l'eau du bassin Adour-Garonne. 

Par Xavier Marchand

L'Agence de l'eau Adour-Garonne et le Comité de bassin ont organisé le Safe water summit ce lundi 18 novembre à Toulouse. Ouvert au public, ce sommet autour de l'eau et la santé est une première en région. Le directeur général de l'Agence de l'eau Adour-Garonne, Guillaume Choisy confirme que "ce genre de débat avec autant d'intervenants, se déroule habituellement à Paris, rarement en région".

700 participants

Des scientifiques, des élus, des industriels et gestionnaires de l'eau et des personnalités participent à ce colloque. Parmi elles, Isabelle Autissier, la présidente du WWF France, le médecin explorateur Jean-Louis Etienne, la lanceuse d'alerte Irène Frachon ou encore Christiane Lambert la présidente de la FNSEA. 700 participants, très assidus réunis pour agir sur "la santé de l'eau et la santé de l'homme" et répondre aux inquiétudes bien réelles des consommateurs.

Pour les organisateurs, il est capital de communiquer avec le grand public sur les ressources en eau, le partage de ces ressources mais aussi l'impact du réchauffement climatique sur les températures des océans.

Pour Guillaume Choisy, l'échange est très important :

on a besoin d'échanger sur les enjeux de société au même titre que l'énergie. On a besoin d'échanger plus sur la qualité de notre eau. La façon de gérer notre rapport avec l'eau et les citoyens.

Eaux potables, eaux polluées

La question de la pollution de l'eau est évidemment au cœur du sujet : celle de l'eau potable, de l'eau des rivières mais aussi des micropolluants, des perturbateurs endocriniens et des pesticides.
Le médecin-explorateur Jean-Louis Etienne, précise qu'il y a "une nécessité de faire attention à l'eau".

Le réchauffement climatique est en train de perturber le cycle de l'eau, on le voit dans les Pyrénées, il y a moins de neige, il y a moins de ressource en eau. Il va falloir l'économiser et la consommer différemment.

Le médecin confirme que "le sujet est complexe mais que des solutions existent".

On a la conscience de la situation et l'intelligence des solutions maintenant, il faut avoir la sagesse de les accepter.

Pour les intervenants de cette journée, les rencontres ont été importantes mais aussi l'interaction avec le public.
L'être humain est constitué de 90 % d'eau, souligne encore Jean-Louis Etienne. La préserver est donc crucial pour notre santé.

Reportage de Marie Martin et Thierry Villéger.

Toulouse : un sommet autour de l'eau et de la santé

L'agence de l'eau Adour-Garonne a pour mission de lutter contre la pollution, de protéger l’eau et les milieux aquatiques.
Il existe en France six agences de l'eau : 

  • Bassin Artois-Picardie
  • Bassin Seine-Normandie
  • Bassin Rhin-Meuse
  • Bassin Loire-Bretagne
  • Bassin Rhône-Méditerranée et Corse
  • Bassin Adour-Garonne

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus