• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : des supporters des Indians Tolosa en garde à vue pour avoir allumé des fumigènes lors du match Toulouse-Dijon

Les faits se seraient déroulés le 17 août 2019, lors de la rencontre entre Toulouse et Dijon. / © FTV
Les faits se seraient déroulés le 17 août 2019, lors de la rencontre entre Toulouse et Dijon. / © FTV

Au moins trois supporters des Indians Tolosa ont été interpellés et placés en garde à vue mardi 10 septembre 2019, à Toulouse. Ils sont suspectés d'avoir allumé des fumigènes, lors du match Toulouse-Dijon, le 17 août dernier. 

Par Marie Martin

Trois supporters des Indians Tolosa, peut-être quatre, seraient en garde à vue, ce mardi 10 septembre 2019, dans un commissariat de Toulouse.

Selon l'association de supporters, ils ont été interpellés chez eux, à 6 heure du matin. Leurs domiciles auraient été perquisitionnés.
On leur reproche, toujours d'après les Indians Tolosa, d'avoir allumé des fumigènes dans les tribunes, le 17 août dernier, à l'occasion de la rencontre entre le TFC et Dijon.

D'après Alexandre, un supporter des Indians que nous avons contacté, il s'agit d'interpellations abusives. "La police doit avoir d'autres chats à fouetter", déclare-t-il. "Ils frappent au hasard".

C'est un coup de pression sur notre association

Le jeune supporter rappelle qu'en 2017, des supporters des Indians Tolosa ont subi une charge policière exagérée, selon lui. L'association avait saisi l'IGPN, une enquête serait toujours en cours. "C'est drôle d'ailleurs que cette enquête-là traîne. On nous a expliqué que les vidéos des caméras de surveillance n'étaient pas exploitables. Là, elles ont l'air de marcher". 

Les trois hommes interpellés ont reçu le soutien des supporters du TFC Lesviolets, via leur site lesviolets.com, ainsi que de l’Association de Défense des Intérêts des Supporters Toulousains (ADIST). D'après ces deux associations, c'est le TFC qui aurait porté plainte pour "échapper" aux sanctions de la LFP (ligue professionnelle de football). 
Un rassemblement de soutien est d'ailleurs organisé ce mardi, à 18h30, devant le palais de justice de Toulouse.

Nous n'avons pu vérifier pour le moment ces informations auprès des services de police. Pour rappel, l'usage de fumigènes est interdit dans les stades depuis la loi Alliot-Marie du 7 décembre 1993. 

Sur le même sujet

Gard : recrudescence des violences avec arme et tirs sur les caméras de surveillance à Alès

Les + Lus