Toulouse : un infirmier du CHU de Rangueil s'est suicidé dans son bureau lundi matin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Pech

Un infirmier du CHU s’est donné la mort dans son bureau lundi 13 juin 2016. Un soutien psychologique du personnel a été mis en place. Des enquêtes médico-judiciaire, administrative et interne ont été lancées.

Soutien immédiat à la famille

C'est lundi matin que la victime a été retrouvée dans son bureau.

La famille a été reçue dès lundi après-midi par des responsables de l’institution.

La communauté hospitalière et particulièrement les personnels du service d’Hypertension artérielle (HTA) thérapeutique, de la fédération de Cardiologie et du pôle Cardiovasculaire et métabolique sont profondément affectés par ce décès et un soutien psychologique a été immédiatement mis en place.

Des temps d’échange et des entretiens individuels sont organisés, en lien avec l’équipe de la médecine du travail et la psychologue du personnel.

Des enquêtes médico-judicaire, administrative et interne dans le cadre du Comité d’Hygiène Sécurité et Conditions de Travail, sont en cours pour déterminer les circonstances de ce décès et les raisons de cet acte.



Au CHU depuis 1985

Agé de 55 ans, cet infirmier a été recruté au CHU de Toulouse en novembre 1985. Il a travaillé pendant 26 ans en chirurgie Cardiovasculaire avant de rejoindre les secteurs d’HTA en 2011. Excellent professionnel, il a toujours exercé sa mission au CHU avec beaucoup de disponibilité et sens du devoir

envers les personnes malades.



Communiqué de la CGT

Dans un communiqué, le syndicat CGT déclare qu'il aurait mal vécu ses conditions de travail dans un contexte de restructuration.

















Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité