Toulouse : un recours en justice contre l'élection à la présidence de l'université Jean Jaurès

Des universitaires ont déposé un recours devant le tribunal administratif de Toulouse après l'élection du nouveau président de l'université Jean Jaurès. Ils dénoncent une irrégularité dans la procédure. Daniel Lacroix a été élu ce mercredi pour succéder à Jean-Michel Minovez.

Les jeux sont faits mais rien ne va plus à l'université Jean Jaurès ! 
Ce mercredi, Daniel Lacroix a été élu pour un mandat de 4 ans à la tête de la faculté du Mirail. Le successeur de Jean-Michel Minovez était le seul candidat en lice et pour cause ... les deux autres candidats qui présentaient une candidature en binôme, Marie-Christine Jaillet et Pierre-Yves Boisseau ont refusé de siéger et de prendre part au vote. Ils dénoncent une irrégularité dans la procédure et ont déposé un recours devant le tribunal administratif de Toulouse. 

Cafouillage pour respecter la parité homme-femme


L'élection du président ou de la présidente est un peu complexe. Ce sont les 28 membres du conseil d'administration représentants les différentes catégories de l'université (étudiants, professeurs, chercheurs, administratifs) qui votent ainsi que 8 personnalités extérieures. C'est la désignation de ces 8 personnalités qui a semble-t-il posé un problème. Pour respecter la parité homme-femme, un vote déjà effectué aurait été annulé.
Pour le groupe qui soutient Marie-Christine Jaillet et Pierre-Yves Boisseau cela change tout et aurait pu donner un autre résultat pour l'élection du président car il ne se dégageait pas une majorité claire dans cette assemblée.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité